Magazine Poésie

Elle, lui, eux: les désabusés

Par Deathpoe
Love par el_is_nice
Crédit photo: el_is_nice / flickr

*Elle, quadragénaire sur la descente, considère que son seul homme est le verre de whisky qu'elle s'envoie à 14h. Et les hommes, elle les collectionne.
*Lui, chauffeur de bus, passe tranquillement devant l'arrêt. Il n'y avait personne. Sans compter la jeune femme qui courait, en faisant de grands signes de la main.
*Eux, se remémorent toutes leurs premières fois, bien loin maintenant.
*Elle, refuse de soigner son cancer du poumon. Pour qui, pour quoi? Elle continue de fumer comme un sapeur, mais ce n'est pas pour autant qu'elle ne se plaint pas à tout va.
*Lui, boit comme un trou régulièrement, toujours accoudé au bar, à la même place. Pourquoi il fait cela? Il ne le sait plus vraiment lui-même.
*Eux, sont toujours prêts à manifester contre l'ordre établi. Sauf qu'ils n'y croient plus comme au premier jour, cela va sans dire.
*Elle, pour toute lecture, peut très bien se contenter des séries à l'eau-de-rose de magazines féminins. Ca lui permet de rêver encore un peu. Peut-être.
*Lui, trompe régulièrement sa femme, sans pouvoir avancer quelconque raison valable.
*Eux, regardent discrètement le cul des passantes. Pas si discrètement que cela, tous comptes faits.
*Elle, patronne de café entretenant des relations intermittentes avec les hommes, parle de son chien comme l'un de ceux dont il faut prendre soin. Très soin.
*Lui, pense que le commerce sexuel en Thaïlande n'est décidément plus ce qu'il était. Il est en effet de plus en plus difficile de trouver une fillette de cinq ans encore vierge.
*Eux,parents super-ouverts, montrent à leur enfant de sept ans des vidéos de leurs séances de sport quotidiennes. Et ce, en guise de réponse à la question «Comment on fait les bébés?»
*Elle, trouve qu'un seul homme dans son lit (ou comme elle le dit si bien, « en elle, bien profond», ce n'est pas suffisant. Plus il y en a, mieux c'est.
*Lui, crache dans un bénitier en jurant que Jean-Paul II n'est plus ce qu'il était depuis qu'il est mort.
*Eux, en soirée, s'en paient une bonne tranche en pensant aux prisonniers qui s'échangent les MST comme des cartes à collectionner. «Eh, tu veux mon hépatite, je l'ai en double.»
*Elle, considère qu'une femme doit pouvoir se débrouiller seule. Ca ne l'empêche cependant pas de demander à son mari d'aller chercher du pain et d'autres babioles.
*Lui, regrette juste qu'elle l'ait quitté peu de temps après qu'il lui a offert son cadeau d'anniversaire, par ailleurs asez coûteux.
*Eux, ne font plus attention lorsqu'on les insulte dans la rue. Question d'habitude.
*Elle, après avoir perdu quelques malheureux kilos, se permet de se moquer des grosses. Elle en fait pourtant toujours partie.
*Lui, ne se demande même plus depuis combien de temps sa femme n'est plus baisable.
*Eux, vivent dans la rue sans bagages.
*Lui, cherche le sommeil, sans ticket.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Faut voter pour lui

    Evidemment, vous allez vous demander comment je peux dire ça étant donné qu'en fonction de la ville dans laquelle vous habitez et du parti pour lequel vous alle... Lire la suite

    Par  Spicynico
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Mon poème inédit sur ce blog: Eux

    Eux mettent en couleurs et lignesCe que je tente de traduire en rimesEux mettent en forme pureCe que jamais mes mots n'effleurentEux sont des poètes en... Lire la suite

    Par  Lauravanelcoytte
    POÉSIE, TALENTS
  • Week-end spécial "Les mecs entre eux sont hyper actifs !"

    Note: Non, malgré le titre, ce n'est pas un article pour faire mon "Coming out" en réponse à mon dernier post... Me voilà de retour dans mon petit chez moi... Lire la suite

    Par  Unhomme
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Qui lui parlait ainsi ?

    Ces frissons qui la traversent au-dessous du nombril, à chaque fois qu'elle le regarde ou qu'elle pense à lui, elle ne les avaient jamais connus auparavant, du... Lire la suite

    Par  Elisabeth Leroy
    POÉSIE, TALENTS
  • Mon poème inédit sur ce blog: Chez eux 1

    Chez eux, on regarde beaucoup TF1La table est toujours ouverteEt on mange plus qu'à sa faimSouvent un apéro, du vin ou de la bièreChez eux, les livres sont... Lire la suite

    Par  Lauravanelcoytte
    POÉSIE, TALENTS
  • Mon poème inédit sur ce blog:Chez eux 2

    Il faut être invité pour y allerManger des mets insipidesDans des portions comptéesPas d'apéro, ni vin, ni bièreChez eux, les livres sont partoutMais il fait... Lire la suite

    Par  Lauravanelcoytte
    POÉSIE, TALENTS
  • Eux autres

    Au risque de déplaire aux tenanciers de la pensée unique, de la parole unique, de cette Europe des banquiers et du parti unique, le parti des accapareurs sans... Lire la suite

    Par  Lephauste
    EUROPE, JOURNAL INTIME, POLITIQUE, TALENTS

A propos de l’auteur


Deathpoe 179 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines