Magazine

Pasta bio ? Buon appetito !

Publié le 27 juillet 2008 par Ma2moisellegreen

Pour de nombreux produits de base (oeufs, lait, beurre), vous êtes passé au bio et vous savez pourquoi. Fort bien. Pour les pâtes aussi ?
Le petit livre de Natacha Duhaut (Editions Anagramme, collection Nature Gourmande & Bio) sera sans doute le déclencheur pour ceux qui ne sont jamais posé la question de l'avantage du bio. Les convertis apprendront à faire des pâtes maison et essaieront les recettes gourmandes. Tous tireront profit des conseils nutritionnels.
Vous y lirez donc avec la petite histoire de la pasta et découvrirez dans le lexique des noms insoupçonnés. L'intérêt des pâtes bio tient en quelques mots : variété, fabrication différente, qualités nutrionnelles intactes.
J'aime bien cette phrase :"Chez l'homme, ce qu'il y a de plus profond, c'est la peau". Chez les pâtes, c'est une question de farine. Vous connaissez la semoule de blé dur : préférez-la complète ou semi-complète. A essayer pour changer : Châtaigne, épeautre, sarrasin, quinoa...
On ignore souvent comment sont produites les pâtes sèches traditionnelles. L'auteur explique que l'industrie agro-alimentaire les fait sécher en 4 heures à 80°C, parfois 100. Conséquence ? "Le taux de lysine (un acide aminé essentiel) diminue de près de 50%. Sans compter que la structure chimique du blé s'en trouve elle-même modifiée".
En bio, le pétrissage puis le séchage se font lentement (de 12 à 24 heures) et à basse température (à 40°C). La valeur alimentaire et le goût sont ainsi préservés.
Pour vous mettre en appétit, un extrait des réjouissances qui concluent cet ouvrage pas plus gros qu'un plan de métro : Soba aux 5 épices, tortils de cèpes à la crème d'ail, vermicelles chinois sautés à la coco...
Les pâtes du dimanche soir n'ont qu'à bien se tenir.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :