Magazine Sport

Une boucle inéluctablement bouclée.

Publié le 28 juillet 2008 par Marbor

Le sport a ses lois, aussi dures soient elles. Il y a des perdants, des gagnants, des deus, des heureux, des joies, et des larmes. Toutes ces emotionsconstituent l'essence memedu sport, celui qu'on aime. Malheureusement, chaque competition a sa fin. Ainsi, apres trois semaines de bonheur intense, le Tour de France a tire le rideau, au terme d'une ultime etape, la 21eme pour etre precis. Plus symbolique qu'autre chose, puisque jamais, depuis Fignon en 1989, devance de 8 secondes au Generalpar Lemondcontre la montre d'anthologie, le Tour ne s'est joue sur les Champs-Elysees. Cette annee encore, le gagnant de la grande boucle etaitconnu depuis la veille et le redoutable contre-la-montre. Avant cette 20eme etape,Evans etait alors annonce comme grand favori pour la victoire finale, malgre sa minute-trente a rattraper sur le maillot jaune Sastre. Mais la tunique doree, qui l'a tres certainement transcende, avait permis a l'Espagnol d'illuminer le Tour de France de son talent, en ne perdant qu'une vingtaine de secondes sur son principalrival. Bien sur, Evans, n'etait pas au top desa forme, tres certainement use physiquement,mais il est indeniable que Carlos Sastrea merite sa victoire.

Le debut de cette etape, etait comme al'accoutumee tres festive, ceremonieuse pour ainsi dire. Le grand vainqueur defilait devant un public toujours tres nombreux, coupe de champagne a la main, tandis que les equipes se regroupaient pour une derniere photo de famille (de nombreuses equipes sont sur le point de disparaitre du monde du Cyclisme a l'instar de Gerolsteiner, ou encore de Credit Agricole). Ainsi, dans une ambiance bon enfant, on arrivait sur Paris. La course allait enfin veritablement demarrer. A l'entree de Paris, bon nombre decoureurs, tous plus motives les uns que les autres, se lanaient a l'attaque, esperant un bon de sortie de quelques kilometres, qu'ils arriveraient a conduire jusqu'a la ligne d'arrivee. L'offensive lafut celle de Barredo et de Vogondy, le Champion de France sur route. Comptant jusqu'a 20" d'avance, une simple lueur d'espoir naquit dans notre esprit. Mais le peloton, sous l'impulsion collective des equipes de sprinters, rattrapa les deux fuyards, a plus de vingt killometres de la ligne. Les tetes brulees giclerent alors de plus belle,de toute part du peloton. Les echappees ephemeres fleurissaient. Auge tentaa plusieurs reprises sa chance, en vain. On se dirigeait tout droit vers un sprint massif. Le peloton, etire sur toute sa longueur, subissait le train des Quick Step, qui travaillait pour le Belge Steegmans. Cette etape tenait a coeur a la future equipe de Sylvain Chavanel et Jerome Pineau, elle qui n'avait pas gagne la moindre etape sur ce Tour et qui devait regretter l'absence de Tom Boonen.

La banderole indiquant la fin du tour, la fin d'un Tour, fut franchie pour la derniere fois, par les 145 rescapes du peloton, a 6,5 kilometres de l'arrivee. Telle une fusee, l'equipeLefever travaillait de main de maitre, jusqu'a ce que Steegmans soit lance. Et la, plus rien ne pouvait l'arreter. Ni Ciolek, ni Freire, respectivement deuxieme et troisieme, ne parvinrent a le remonter. C'est ainsi que se finit ce Tour, par la joie de toute une equipe, de tous les coureurs arrives a bon port, hormis peut-etre Evans et Valverde, les deux grands perdants. A noter egalement, un nouveau cas de dopage, pour gacher la fete comme il se doit. Il s'agit du dernier des Kazakhs, Fofonov. Ce controle n'entachera peut-etre pas le Tour comme l'a fait celui de RIcco, mais il permet de constater encore une fois l'etenduedu fleau qu'est le dopage. En effet, jamais Fofonov ne s'est illustre lors de ce Tour de France, jamais il n'a suivi les plus forts en montagne. Combien de coureurs insouponnes ne sont pas dans les regles?

ndlr: L'equipe des Colonnes du Sport s'excuse de n'avoir pu publier sur les etapes du 25 et 26 juillet, en raison de problemes techniques.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marbor 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine