Magazine Politique

Ségolène Royal était-elle la "Barack Obama" de la présidentielle 2007 ?

Publié le 28 juillet 2008 par Exprimeo
Le parallèle entre la candidature de Ségolène Royal en 2007 et celle de Barack Obama en 2008 recèle des enseignements majeurs. Ces deux leaders politiques ont le même socle : une candidature à la fonction suprême qui change les habitudes et paraît même corriger une "erreur" ou pour le moins une injustice : comment une part si importante de la population a dû attendre aussi longtemps pour disposer d'une candidature de ce type à une présidentielle ? D'un seul coup, le message est porté par la personne même du candidat. Ce faisant, cette candidature porte alors un second message immédiat : le neuf. Encore faut-il gérer le neuf dans le temps. Là réside un terrible défi. Ségolène Royal a perdu son capital "nouveauté" lorsque de novembre 2006 à janvier 2007, elle est devenue une candidate socialiste comme les autres. Jusqu'alors, elle était neuve parce que la première femme mais aussi par son discours qui changeait dans de nombreux domaines. Elle pratiquait la "triangulation" conceptualisée par Morris, conseiller de Clinton et premier responsable de sa résurrection à partir de 1994. Il s'agit d'aller chasser sur les thèmes consensuels des concurrents sans s'aliéner sa base électorale traditionnelle. Ségolène Royal a conduit cette démarche en donnant un contenu nouveau au thème de l'ordre, en prenant des distances avec le corps enseignant, en rétablissant l'importance de la valeur familiale très occupée par la droite d'ordinaire en France. Mais l'entrée dans la campagne "officielle" a été marquée par le retour aux concepts classiques de la gauche quand elle combat la droite. Le retour sur ces bases habituelles a fait disparaître le neuf. Obama est confronté aux mêmes défis. Sur l'Irak par exemple, il a considérablement atténué sa position. Mais surtout, le neuf ne garde de l'attractivité que s'il reste différent et positif. Pour respecter ces deux valeurs, il faut prendre le risque d'une campagne totalement new look. Le parallèle avec JFK est intéressant. En 1960, JFK était lui aussi d'abord neuf par sa jeunesse dans un cursus alors marqué par une certaine gérontocratie. Il a assumé sa jeunesse jusqu'au bout. Là fut la naissance de sa légende. Ted Sorensen et Bob Kennedy ont révélé des techniques de recherche de la nouveauté qu'ils avaient explorées à cette époque et respectées. Dès que le neuf se patine en se rangeant aux usages, la campagne perd de son originalité, de sa valeur ajoutée. Elle va à l'échec. C'est le défi rencontré actuellement par Barack Obama. Il doit assumer son originalité. Le camp républicain cherche à montrer que cette originalité "mènerait dans le mur". C'est à lui de laisser espérer le contraire. S'il se banalise, c'est la défaite assurée. Il reste 100 jours, c'est long.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Ségolène Royal élue...

    Selon un sondage de LH2, Ségolène Royal serait élue face à l'autre... 53-47... Ben... c'est un peu tard mes gens.. le mal est fait... Si ça rassure... non même... Lire la suite

    Par  Marc Vasseur
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Ségolène : encore une bourde "Royal"

    Décidément, chaque fois que Ségolène s'exprime sur le Québec, elle ne peut s'empêcher de faire une bourde ; à croire que c'est plus fort qu'elle ! Lire la suite

    Par  Algy
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Tous avec Barack Obama

    En janvier dernier l’incertitude était totale sur les primaires américaines, 5 mois plus tard, leur déroulement aura une fois de plus dépassé par son ampleur... Lire la suite

    Par  Dornbusch
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Barack Obama booste Denver

    Barack Obama va faire découvrir Denver au monde entier. Son discours prononcé devant 75 000 personnes devrait être suivi par 15 000 journalistes. Du jamais vu ! Lire la suite

    Par  Exprimeo
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Ségolène Royal interpelle Nicolas Sarkozy

    La candidate socialiste reproche au Chef de l'Etat sa politique à l'égard de la Chine. La realpolitik occupe-t-elle une place trop importante ? Lire la suite

    Par  Exprimeo
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Ségolène Royal au Tibet !

    Alors que le gouvernement français refuse toujours de rencontrer le Dalaï Lama, dernier exemple en date, Bernard Kouchner, qui un temps prévoyait de le... Lire la suite

    Par  Jeunegarde
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Barack et Ségolène

    Aujourd’hui s’ouvre la convention démocrate et j’avoue que j’ai peur pour Barack Obama. Le scénario qui se déroule depuis quelques mois me rappelle tellement... Lire la suite

    Par  Dornbusch
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines