Magazine

Où j’apprécie l’instant présent…

Publié le 28 juillet 2008 par Xanderross

Voilà, je suis quelqu’un qui est passé par des moments par très réjouissants, peux glorieux. J’ai fait des bétises, j’ai eu des ennuis, on m’a mit plus bas que terre, on m’a considéré comme de la ***. Je n’en tire aucune gloire bien sûr, mais à ces personnes là,  je leur dirait simplement que je leur pardonnent ce qu’ils ont fait et dit, car de tout cela, j’en ai appris à vivre le moment présent, à ne plus m’énerver, car tout cela ne sert à rien. La vie est bien trop courte pour que nous la gâchions à nous quereller, à nous battre, à nous haïr, alors oui, certaines personnes voient en moi un grand naïf et je ne les contredirais pas mais sans les grands naïfs comme moi, la magie et la beauté qui existe dans ce monde ne serait plus.

Tout les matins, à mon réveil, je me pose cinq minutes sans rien faire, sans bouger, juste pour regarder le plafond illuminé par les rayons du soleil qui viennent le zébrer, juste pour apprécier le moment, oui apprécier l’instant présent. Combien de nous s’arrêtent encore sur une fleur en train de pousser contre un arbre, combien d’entre nous courts au lieu de simplement marcher sous la pluie pour apprécier et savourer l’instant présent. La vie est tellement courte, tellement précieuse, tellement fragile.

Je souffre d’après mon médecin de ce qu’on appelle un syndrome d’hyper émotivité, ce qui se résume à avoir les yeux rouges pour un oui ou pour un non. Cet aspect de ma personnalité m’a souvent joué défaut, mais maintenant, je me dis plus que c’est un don, un don qui me permet d’être ébloui par la moindre des petites choses insignifiante, la plus simple des beauté de la nature. Alors oui, je pleure quand je vois un film comme Wall-E, cela fait-il de moi quelqu’un de faible, non je pense pas, je dirais simplement que cela me permet de voir réellement la magie qui se cache dedans… Trop de personnes ont perdu leur âmes d’enfants, trop d’adultes ne croient plus en la magie, aux extra-terrestre, et même en l’amour, cette “maladie” (soignable via les antidépresseurs) me permet d’avoir cette flamme qui brille dans mes yeux quand je suis amoureux d’une fille et que je parle d’elle, ça me permet d’avoir le regard du gosse que j’étais en 93 quand je vois pour la énième fois le Diplodocus mugir au début de Jurassic Park, de rigolé encore et encore devant Toy Story 2.

Je conclurais simplement sur cette citation, que j’aime tout simplement…

la lumière qui brille sur moi, brille aussi sur mon prochain.
Ainsi, chaque chose est liée aux autres choses.
Ainsi, je suis lié à mon ami comme je suis lié à mon ennemi.
Ainsi, il n’y à pas de différence entre moi et mon ami.
Ainsi, il n’y à pas de différence entre moi et mon ennemi.
Aucun de nous n’est seul.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Pollution : Elle pollue aussi le sommeil

    Pollution Elle pollue aussi sommeil

    De précédentes études ont montré que la pollution de l'air affecte la santé cardiaque et la fonction pulmonaire, mais la pollution peut aussi perturber le... Lire la suite

    Par  Santelog
    SANTÉ
  • The Circle

    Circle

    Découvrez la nouvelle bande annonce du film de James Ponsoldt avec Emma Watson, Tom Hanks. The Circle,une histoire futuriste dans un monde Cyber contrôlé on... Lire la suite

    Par  Yeurl
    CINÉMA, CULTURE
  • DIY – Boîte de rangement pour kid ADC x A Little Mercerie

    Boîte rangement pour Little Mercerie

    Avec le retour des beaux jours, nous sommes beaucoup plus efficaces au Studio ADC. Les vitamines et l’énergie que nous offre le soleil y sont pour beaucou... Lire la suite

    Par  Atelierdecuriosite
    CONSO, CÔTÉ FEMMES
  • En mai, j'ai fait ce qui me plait !

    mai, j'ai fait plait

    Comme d'habitude, d'ailleurs ! J'ai travaillé, écouté, animé, échangé, découvert, cuisiné, mangé, paressé... Et passé un peu trop de temps sur les réseaux... Lire la suite

    Par  Ariane_dt
    CUISINE, CUISINE MINCEUR
  • La Sensa 2017

    Sensa 2017

    La Sensa évoque chaque année l'ancienne tradition des "épousailles" du Doge avec la Mer. Partant de Saint Marc, devant la douane de la mer, le cortège,... Lire la suite

    Par  Le_blog_de_venise
    VOYAGES
  • Insomniaque, il photographie Central Park seul dans la nuit

    Insomniaque, photographie Central Park seul dans nuit

    Sur la base du latin insomnia (du latin somniculus, " état de celui qui dort ") signifie stricto sensu la privation de sommeil. Pour occuper ces longues nuits,... Lire la suite

    Par  Golem13
    INSOLITE, SOCIÉTÉ