Magazine Finances

Dossier médical et bail d’habitation

Publié le 29 juillet 2008 par Christophe Buffet

http://www.sxc.hu/pic/m/m/mw/mwookie/477807_holding_the_key.jpg

Crédit photo : Peter Galbraith/SXC

Le ministre rappelle que le dossier médical du candidat locataire ne peut être demandé par le bailleur, et il évoque la confusion créée par l'article 35 de la loi n° 2007-290 du 5 mars 2007 qui a élargi la liste de ces pièces justificatives dont le bailleur ne peut exiger la production, notamment la présentation d'« un dossier médical, sauf en cas de demande de logement adapté ou spécifique » et la remise en ordre de cette situation par la loi n° 2007-1786 du 19 décembre 2007 de financement de la sécurité sociale pour 2008 qui est revenue sur cette disposition, interdisant désormais au bailleur de demander au candidat locataire la production d'un dossier médical en cas de demande d'un logement adapté ou spécifique :

La question :

La loi de juillet 1989 prévoyait une liste très limitative de documents dont la demande de production était prohibée lors de l'examen d'une demande de logement. Cette liste a été étendue dans la loi du 5 mars 2007. Cependant, la nouvelle loi a introduit l'exception à l'interdiction pour le bailleur d'exiger la présentation d'un dossier médical sauf « en cas de demande de logement adapté ou spécifique ».

Si cette exception peut parfois être justifiée, pour permettre à une personne d'obtenir un logement adapté à son handicap, il n'en est pas de même pour d'autres pathologies. On mesure bien le risque que des personnes séropositives, par exemple, se voient refuser un logement…

Elle lui demande donc quelles mesures elle entend prendre pour rectifier cette situation et garantir l'interdiction intégrale de toute demande d'un dossier médical tout en prévoyant la possibilité pour un médecin de certifier le besoin sans justifier de la nature de la maladie.

La réponse :

Les différentes pièces qui peuvent être réclamées lors de la signature d'un bail relèvent de la liberté contractuelle des parties. L'exigence de ces pièces a pour but de protéger le bailleur mais également le locataire, dans la mesure où elle permet de vérifier qu'il sera en mesure d'assumer financièrement ses engagements. Afin d'éviter les atteintes à la vie privée et les discriminations dans l'accès au logement, l'article 22-2 de la loi 89-462 du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs a limité, depuis la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002, les documents que le bailleur ne peut réclamer à son locataire. Plus récemment, l'article 35 de la loi n° 2007-290 du 5 mars 2007 instituant le droit au logement opposable a élargi la liste de ces pièces justificatives dont le bailleur ne peut exiger la production, notamment la présentation d'« un dossier médical, sauf en cas de demande de logement adapté ou spécifique ». La loi n° 2007-1786 du 19 décembre 2007 de financement de la sécurité sociale pour 2008 est revenue sur ce dispositif inadapté, interdisant dorénavant au bailleur de demander au candidat locataire la production d'un dossier médical en cas de demande d'un logement adapté ou spécifique. La production d'un certificat médical est en effet suffisante, le cas échéant.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophe Buffet 6062 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines