Magazine

Quelques vérités sur la guerre en Géorgie

Publié le 02 septembre 2008 par Amaury Watremez @AmauryWat

med-Visoterra-eglise-orthodoxe-georgie-9714.jpgIl y a beaucoup de sottises racontées sur la guerre en Géorgie. Comme beaucoup de monde assimile la Russie de Poutine à l'URSS, y compris les américains, le but de l'OTAN est de créer une ceinture "sanitaire", composée de pays comme la Bulgarie, la Géorgie et la Pologne, autour de ce pays afin de l'isoler, en excitant les visées nationalistes de quelques ethnies qui n'ont jamais été des nations. Ce qui s'est passé en Ossétie, c'est un peu comme si l'ONU avait interdit à la France de récupérer l'Alsace/Lorainne, c'est un peu la même chose que lorsque l'on a interdit à l'Irak de récupérer le Koweit, qui est une province irakienne et non un émirat bidon pétrolier (c'est le cas de le dire : ah, ah, ah, suis-je drôôle ?!). Il est évident que çà ne plaît pas à la Russie, montrée alors comme agressive : les ossètes le disent, ce sont les géorgiens qui s'en sont donnés à coeur joie, pas les russes. Beaucoup parle de retour à "la guerre froide", presque comme s'ils en étaient contents, retrouvant une sorte d'ennemi séculier facile à identifier : c'est plus simple à comprendre et çà permet de diviser le monde entre les "bons" et les "méchants". Poutine n'est pas vraiment un démocrate ou un enfant de choeur, mais c'est peut-être ce qui convient le mieux à la Russie en ce moment plutôt qu'une clique de politicards vénaux qui laisseraient la mafia russe contrôler beaucoup plus de secteurs de l'économie encore, ce qui me fait dire qu'il n'y a pas de grandes différences entre un gangster et un capitaliste. Les occidentaux ont déjà fait la même erreur avec l'Iran : quand les modérés  et le peuple iranien s'élevaient contre les attentats d'Al Quaïda et aidaient à lutter contre les talibans, il y avait aussi une ouverture vers les chrétiens chaldéens d'Iran, l'Occident a fait la sourde oreille, favorisant les "fous de Dieu" et les dingues comme le président actuel, là aussi certainement parce que c'est ainsi plus facile à comprendre. On voit le résultat : le risque d'un conflit nucléaire avec Israèl.

La jeune géorgienne de la photo a raison de déposer un cierge et prier, il y en a besoin, car le mode de fonctionnement normal des nations, comme les individus, est encore basé sur la haine, la violence, la guerre, la bêtise.

PS : Je n'avais pas vu qu'elle a un drapeau américain autour du cou, grossière erreur, les américains ne savent pas qu'il y a des chrétiens en Géorgie, et pire ils leurs envoient des "missionnaires" évangéliques pentecôtistes une fois le pays "normalisé" comme en Irak avec les chrétiens assyriens.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Amaury Watremez 23220 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossiers Paperblog