Magazine Culture

Un comité de lecture indépendant: moyen de taper dans l'oeil d'un éditeur?

Par Lise Marie Jaillant
Cyclo_lecteur-full Marre des éditeurs qui ne lisent pas? Vous n'êtes pas le seul. Voilà le message que m'envoie un visiteur de ce blog:   "Je rêve d’un comité de lecture composé d’individualités qui n’ont pas forcément de liens entre elles, qui ne sont liées par aucun intérêt financier, issues de divers milieux et aux sensibilités très différentes. Que fait le membre d’un tel comité ? Il lit, tout simplement, puis il exprime son opinion au sujet de ce qu’il a lu. Pas besoin d’avoir fait de hautes études en Littérature pour cela : il suffit d’avoir la passion de la lecture et un peu de temps à y consacrer. Il ne s’agit évidemment pas de publier ce qui a été lu, ni sur le net, ni sur papier ; ce n’est pas la raison d’être d’un tel comité. Quel intérêt, dès lors ? L’utilité première est de permettre à des écrivains débutants de faire lire leur œuvre et de recevoir en retour un avis, ou plutôtdesavis, constructifs, honnêtes, sans concessions. Cela paraît peu mais, en réalité, ça peut être énorme ! Dans un deuxième temps, si ce comité de lecture se développe, si les avis qu’il émet commencent à gagner du crédit, on pourrait très bien imaginer que les éditeurs commencent à s’y intéresser. En effet, ce serait tout bénef pour eux : du travail prémâché ! Bien sûr, si le comité se compose d’une poignée d’écrivains en herbe totalement inconnus, on ne risque pas d’attirer l’attention de grand monde. Mais qu’en sera-t-il lorsque le comité sera composé de deux cents membres, tous passionnés de littérature, tous de sensibilité différente, certains journalistes peut-être, d’autres ayant déjà des contacts dans le milieu et, pourquoi pas, l’un ou l’autre écrivain publié, ayant déjà acquis une certaine notoriété ?"   Une telle idée part d'un bon sentiment. Seulement voilà: vous en connaissez, vous, des éditeurs qui fouillent le web à la recherche de textes intéressants? Prenons l'exemple de mon blog. Il y a quelques jours, j'ai appris que Guillaume Allary (éditeur chez Hachette Littératures) venait régulièrement me rendre visite. Mais ça m'étonnerait vraiment qu'il vienne par ici pour découvrir de jeunes talents.   Donc il me semble malheureusement que ce projet de comité de lecture soit voué à l'échec. Qu'en pensez-vous?   Sce de l'image  

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lise Marie Jaillant 301 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines