Magazine Culture

LA DAME A LA FAULX (1899) - dossier de réception : Apparition du BULLETIN des AMIS de SAINT-POL-ROUX - n°2

Par Spiritus
J'en avais annoncé l'imminence, il y a quelques jours. Eh bien le voici, dans sa jolie couverture vert-d'eau - j'ai envie de dire : ophélienne -, consacré entièrement à La Dame à la Faulx (Mercure de France, 1899), dont il recueille comptes rendus et jugements divers par les contemporains, parus, pour la plupart dans des petites revues, dans des volumes de souvenirs pour d'autres, et inédit pour l'un d'entre eux.
Comme pour la précédente livraison, les textes ont été recueillis par Mikaël Lugan qui - le sujet l'imposait presque - donne, cette fois-ci, une présentation plus bavarde : "La Dame à la Faulx ou l'histoire d'une infortune continue", dont j'extrais ces quelques lignes :
"L’aventure de La Dame à la Faulx commence en mars 1890. Saint-Pol-Roux a vingt-neuf ans, quelques plaquettes derrière lui, des drames dans ses tiroirs. Il collabore régulièrement au Mercure de France, dont il a souscrit des parts en même temps que Remy de Gourmont : dès le deuxième numéro. Il y donne des poèmes en vers et en prose, des articles de critique, mais travaille en secret à une œuvre d’importance, une « symphonie tragique dont [il tait] le titre encore et qui, [espère-t-il], entreprendra bientôt [s]on Combat », celui du Magnificisme dont il peaufine tout aussi secrètement l’exposé. Ils sont rares les amis qui connaissent alors ce projet : Randon, Méry peut-être, quelques-uns du Mercure, Vallette, Rachilde, Gourmont, et très imparfaitement sans doute.
De cette première version de 1890, il ne nous reste malheureusement que peu de traces. J’ai tout de même pu retrouver, dans un dossier de notes conservé à Doucet, un brouillon de lettre dans lequel le Magnifique résume son drame, qui comportait alors six actes. La Mort y est le personnage principal ; mais Elle apparaît, après sa transformation, en Splendide Fille ; Magnus se nomme Florimand ; et Divine a pour nom Jolie. L’argument ne diffère pas beaucoup de celui des versions ultérieures. C’est, à peu de choses près, moins complexe, la trame principale du drame publié neuf ans plus tard. Saint-Pol-Roux comptait solliciter, pour jouer les deux grands rôles, Mounet-Sully et Sarah Bernhardt ! Aussi dut-il adresser son manuscrit à la Comédie-Française. On ne le retint pas. Mounet-Sully, Sarah Bernhardt, il fallait bien à La Femme à la Faulx, premier titre de la pièce, les meilleurs tragédiens du temps, seuls capables de créer l’Hernani du Symbolisme… dont la bataille fut remise à plus tard…"


SOMMAIRE
Frontispice : "Saint-Pol-Roux dans la forêt des Ardennes",par Mary PIRIOU (1924)"La Dame à la Faulx ou l'histoire d'une infortune continue",par Mikaël LuganLettre à Saint-Pol-Roux,de Victor MARGUERITTE"La Dame à la Faulx",par Gustave KAHN"La Dame à la Faulx",par Edmond PILON"Le siècle des verdicts : La Dame à la Faulx",par Paul ADAM"Mes lectures",par Georges EEKHOUD"La Dame à la Faulx, de Saint-Pol-Roux",par André GIDE"Les Livres : La Dame à la Faulx",par BRAND"Paysageries littéraires : M. Saint-Pol-Roux",par Henri DEGRON"Saint-Pol-Roux : La Dame à la Faulx",par Louis DUMUR"Journal (extrait)",par Jacques COPEAU"La Dame à la Faulx",par Fernand GREGH"Défense des comédiens",par Un vieux Pensionnaire de la Comédie-Française"Rapport sur le mouvement poétique français",par Catulle MENDES"Sur La Dame à la Faulx",par Jean HERITIER"A propos de La Dame à la Faulx",par Edouard de MAXSaint-Pol-Roux & ses commentateurs
***
Ce deuxième numéro de 48 pages,tiré à 75 exemplaires,numérotés et parafés de la main magnifique du compilateur,est au prix de 9 € franco de port.
La parution du Bulletin des Amis de Saint-Pol-Roux est parfaitement irrégulière, aussi l'abonnement demeure-t-il le meilleur moyen de ne pas manquer une livraison. Les 3 numéros sont au prix de 15 € franco de port (France & Europe). L'abonnement couvre nécessairement les n° 1, 2 & 3 ou 2, 3 & 4 et ne pourra donc démarrer à la troisième livraison.
Pour les prochains numéros, nous subodorons les titres suivants : La Bibliothèque de Saint-Pol-Roux (essai de reconstitution) ; Jean Royère & Saint-Pol-Roux : frères en poésie ; Paul Roux, de Marseille à Paris en passant par Lyon & la Kroumirie.
Pour réserver votre exemplaire, passer commande ou demander de plus amples informations, postez un courriel à : harcoland@gmail.com.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Spiritus 452 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines