Magazine

Réputation, critique et liberté d’expression

Publié le 19 octobre 2008 par Jeromebondu

Réputation, critique et liberté d’expressionSigne des temps, l’édition de juin 2008 de Legaslis.net, revue de jurisprudence, porte sur la E-Reputation.

Gérard Haas signe l’article introductif, intitulé « Réputation, critique et liberté d’expression ». Internet dit-il n’est plus une TIC (technologie de la communication), mais une Technologie de la Relation, constitué « de nœuds de réseaux reliés les uns aux autres par des liens, c’est un dire un écosystème informationnel et un outil relationnel ».

Dans ce cadre, souligne-t-il, internet permet une « liberté d’expression » inégalée ! Utilisé sans connaissance du droit, la production d’articles, commentaires, blogs, … peut facilement entrer en conflit avec les « droits fondamentaux » sur la réputation, que ce soit pour des personnes ou des entreprises.

Maitre Haas passe ainsi en revue le thème de la cyber réputation avec tous les thèmes connexes que sont : la présomption d’innocence, le droit de critiquer, la publicité comparative, la propriété intellectuelle, la diffamation et l’injure, le dénigrement.

L’auteur, qui était intervenu sur ICC 2008*, conclue son article avec un refrain que les professionnels de la veille connaissent bien « D’où l’importance pour les entreprises, leurs dirigeants, leurs produits ou leur marques, de mettre en place un système de surveillance efficace à travers une veille juridique adéquat ; Il n’y a pas de fatalité ! ». Un discours qui fait plaisir à entendre.



Nous vous attendons pourla conférence du 21 octobre au Club IES sur la E-reputation. Voir l'annonce

Jérôme Bondu

*Voici le texte de présentation de son intervention à ICC le site du cabinet (disponible en français, anglais, … et chinois).

« Décryptage. Au delà de la prolifération des blogs, des réseaux sociaux et sites communautaires, les internautes disposent de plus en plus de terrains d’expression directe sur les entreprises, les marques, les dirigeants, les hommes politiques, ou encore leur voisin, avec des audiences qui côtoient aujourd’hui celles des médias traditionnels. Par ailleurs, l’imbrication de ces contenus grâce aux formats d’échanges standards (RSS, permalink, ...) favorise la propagation ultra-rapide d'avis et opinions auxquels bien souvent les internautes accordent du crédit. Dans ce contexte, la moindre critique individuelle non entendue, non traitée, peut porter gravement atteinte à la réputation d’un candidat à une élection. Et en définitive, à l'instar des techniques de communication de crise ou encore d’intelligence économique, il s'agit d'intervenir suffisamment tôt pour éviter, justement, que la rumeur se propage ou se diffuse en dehors d'internet. Or, pour cela, il faut à la fois des outils pour savoir et des avocats pour défendre... »

Source


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeromebondu 535 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte