Magazine Société

L'UGR prend racine

Publié le 09 janvier 2009 par Groupe Ble Lorraine @BLElorraine
L’Université de la Grande Région commence véritablement à exister à travers quelques premières réalisations concrètent qui appellent de nouveaux projets ambitieux. En effet, 6,2 millions de subventions se sont vues attribuer à l’UGR pour le programme européen Interreg IV. L’UGR se donne en outre trois ans pour accentuer son développement sur cinq axes : la communication, la mobilité des étudiants et des enseignants, la mise en réseau de cursus universitaires, la coopération entre les formations doctorales et l’intégration des autres instituts d’études supérieurs. Pour faire simple, l’UGR est une sorte de laboratoire européen, qui devrait permettre la mise en place de structures de coordination entre les différents partenaires. Effectivement, par les chiffres, l’UGR apparaît déjà comme un mastodonte universitaire. Ainsi, avec près de 122 000 étudiants et presque 4000 professeurs répartis sur le sites de Liège, Luxembourg, Trèves, Sarrebruck, Kaiserslautern, Metz et Nancy, l’UGR constituerait l’université la plus importante d’Europe occidentale. Mais attention, il n’est pas question que les étudiants en question doivent déménager sept fois afin de réaliser leurs cursus. Non, l’UGR repose avant tout sur un concept administratif destiné à renforcer les liens qui existent déjà entre les différentes universités partenaires, et, si possible de créer de nouveaux réseaux. Par exemple, certains présidents envisagent déjà des lignes de bus entre les différents sites, voire même de regrouper les chercheurs sur un site et une période donnés. Pour les universités de Nancy et Metz, autrement dit l’Université Lorraine désormais, les retombées de l’UGR sont également appréciables au niveau national, c’est-à-dire dans le jeu de la concurrence avec les grandes universités françaises. Même si l’UGR souffre encore d’un manque de visibilité, que la recherche d’un logo par le biais d’un concours lancé auprès des étudiants avec un premier prix doté de 3000 euros devrait atténuer quelque peu, elle confère néanmoins à l’Université Lorraine un poids non négligeable et lui permet de développer une certaine compétence européenne.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Groupe Ble Lorraine 50670 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossiers Paperblog

Magazine