Magazine Sortir

SCHIRRHEIN –TOULOUSE : la petit poucet alsacien à l’assaut du géant rose.

Publié le 16 janvier 2009 par Brad Wurscht - Made In Alsace @madeinalsace

Schirrhein Jetzt geht’s los… A la façon du chant des supporters, le petit poucet, le FC Etoile Schirrhein – Schirrhofen a su réveiller l’Alsace. Ce Club de 7e division, Schirrhein affrontera donc Toulouse, Samedi 24 janvier prochain à Haguenau. Le petit poucet affrontera le géant de L1 venu de la ville rose. L’occasion, pour « Made in Alsace » de donner la parole au Président du Club, Pierre Dillinger.

Made In Alsace : Désormais toute l’Alsace, mais aussi la France, sait placer Schirrhein sur une carte, le parcours héroïque de votre équipe y est pour beaucoup. Comment résumeriez-vous l’aventure jusqu’ici ?

Pierre Dillinger : Ce parcours, semé d’embuches, a démarré en septembre à Kaltenhouse (club de D départementale), notre voisin, ou la qualification n’a même pas été trop aisée. Tous nos matchs se sont ensuite déroulés à l’extérieur, sauf Clermont, où le niveau (L2) nous a permis d’être « recevant ».

Aucune des étapes n’a été facile, mais à force d’y croire, nous nous retrouvons aujourd’hui en 16e de finale contre une équipe de L1, Toulouse !

Made In Alsace : Aller aussi loin en Coupe de France, cela apporte quoi à un club régional comme le vôtre, outre la notoriété ?

Pierre Dillinger : En premier lieu, c’est la reconnaissance du travail en profondeur fait depuis de nombreuses années, avec des bénévoles qui se donnent sans compter, des joueurs de la proche région, et un club où le plaisir de jouer au football est la première motivation. Enfin, cela se doit aussi à un entraineur fin pédagogue, et super tacticien.

Made In Alsace : Avez-vous conscience que toute l’Alsace sera derrière vous à l’occasion du prochain match. Avez-vous un message aux supporters ?

Coupedefrance
Pierre Dillinger : Bien sur, nous sentons toute l’Alsace derrière nous, et c’est une sacrée responsabilité d’être le dernier représentant de notre région. Nos supporters nous suivent depuis très longtemps, mais leur apport, surtout à Creutzwald et ensuite contre Clermont, a certainement été une des clefs de notre réussite, Merci à eux, et nous avons encore besoin d’eux à Haguenau.

Made In Alsace : Ces dernières années, on a souvent eu une image bling bling du football. Pouvez-vous nous parler de la réalité quotidienne des joueurs de Schirrheim. Coupe ou pas coupe, on a affaire à des hommes presque comme les autres.

Pierre Dillinger : Ce foot bling bling existe même à notre niveau, et même plus bas. C’est ce que moi je n’apprécie pas du tout à notre niveau.

Nos joueurs sont de vrais amateurs, qui font d’immenses sacrifices pour préparer ce genre de match de haut niveau. Apres il y a le monde professionnel qui n’a rien à voir avec notre quotidien de footballeurs, tant mieux.

Made In Alsace : Le Match de Toulouse approche. Il se jouera à Haguenau. Peut-on acheter des places? Où nos lecteurs peuvent-ils s’en procurer ?

Pierre Dillinger : Les billets arriveront à Schirrhein au mieux Lundi. Ensuite il y aura dans la foulée des ventes prévues à CORA Haguenau, et MATCH WISSEMBOURG PEPINIERES  ainsi que dans les points de vente habituels pour les Schiirheinois (Club House Salle des fêtes de Schirrhoffen). Les horaires seront indiqués dans la presse régionale dès réception des billets. (Prix des billets 8€ -que des pelouses en vente).

Made In Alsace : On vous souhaite le meilleur pour ce match. Mais vous, de quoi rêvez-vous ?

Pierre Dillinger : Vous savez, moi je suis déjà dans un rêve depuis pas mal de temps.

Photo : Samedi 3 Janvier, les joueurs du FC Étoile Schirrhein-Schirrhoffen célèbrent leur victoire (4-2) face à Clermont (Source AFP). Entretien exclusif « Made in Alsace » (merci de mentionner la source et un lien en cas de reprise).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Brad Wurscht - Made In Alsace 385693 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine