Magazine

Foutus profs précaires

Publié le 20 février 2009 par Amaury Watremez @AmauryWat

Lu dans un tract d'un syndicat :

"L'emploi de nombreux vacataires et contractuels entraînera une baisse de qualité de l'enseignement".

C'est ce que pense en fait la plupart des collègues certifiés (qui ont le CAPES) et agrégés sans trop le dire jusque là, leurs concours leurs donneraient plus de compétence.

Je trouve ça rigolo vraiment.

De par mon expérience de contractuel justement (professeur remplaçant non-titulaire pendant huit ans), j'ai souvent constaté :

- que les contractuels s'adaptent plus vite à une équipe

- prennent les élèves plus rapidement en charge

- et ont l'habitude de préparer des cours avec méthode et précision plus rapidement que les collègues titulaires.

Donc sont au moins aussi compétents voire plus de par leur expérience dont leur employeur, l'Éducation Nationale, ne tient aucun compte ni quant à leur salaire ou leur carrière.

Par contre, j'ai vu un grand nombre de collègues néo-titulaires sortant de l'IUFM très forts sur les cours et le vocabulaire de didactique mais incapable de tenir une classe ou...d'enseigner.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Amaury Watremez 23220 partages Voir son profil
Voir son blog