Magazine

Les djeuns et le bruit en 2009

Publié le 03 mars 2009 par Amaury Watremez @AmauryWat

les_djeunes_by_bulle_de_fraise.jpgPour m'aérer un peu les poumons et le cerveau, je m'installe à une terrasse de café d'Evreux. Selon la règle qui veut que c'est justement lorsqu'on désire absolument être tranquille que l'on est importuné, deux jeunes filles décident de poser leur délicat postérieur sur la banquette juste à côté de la mienne.

Toutes les deux ont des écouteurs blancs vissés aux oreilles, le mini-I-pod à la ceinture, la frange de rigueur, le mini blouson d'aviateur à la mode (celui qui ferme à hauteur de nombril), l'une est en mini-jupe (qui revient dans les uniformes de rigueur, l'autre en est resté au djin+string apparent taille basse). Comme elles écoutent de la musique dans les oreilles, elles sont obligées de parler fort pour s'entendre.

Toutes les deux mâchent des chouines-gommes qu'elles font claquer de temps à autre.

Première jeune fille (levant son écouteur droit de son index manucuré avec une sorte d'enduit transparent) : J'ai vu Kevin hier, il veut toujours sortir avec moi...

Deuxième pouff...jeune fille : Hein !? (levant son écouteur droit d'un index à l'ongle rongé) Kestudisais ?

Première : Nan, je disais que Kevin y veut sortir avec moi.

Deuxième : Ah ! (son portable sonne, un truc r'n'b fort) C'est Kevin -dit-elle pour information- y veut te parler.

L'autre a déjà sorti son propre portable et envoie un "essèmesse" : Attend un peu je lui envoie un "essèmesse" (elle le montre à sa copine)

Deuxième : C'est trop mignon (comme je suis à côté, je lis LOL k-lin.

Je tourne les pages du journal que je suis en train de lire certainement avec un peu d'agacement car elles se taisent soudain et regardent dans le vide. Elles se tassent sur leurs sièges et écoutent leurs musiques respectives en tapotant de l'ongle sur la table.

Cela dure quinze secondes, quinze secondes de presque-silence étant un effort presque surhumain de nos jours.

On entend un bruit de moteur.

Première jeune fille : C'est Kevin !

Kevin, jeune con en survêt-casquettes et comble du chic, les chaussettes dans le pantalon de survêt, arrive avec son casque, il pue le déodorant bon marché et parle dans son portable.

Kevin : Ouais ?...Ouais !....Ouais ???..OUAIS (on le voit sa conversation est subtile, chaque ouais étant prononcé différement)

Il s'assoit (effluves de déodorant + odeurs d'essence). Il raccroche, son téléphone sonne de nouveau.

Je décide alors de me lever et quitter l'endroit.

Kevin me dit en rigolant :

-Ah, msieurs, les jeunes de maintenant, hein, y sont pas sages, nous on est des rebelles, hein ?

Les deux filles ricanent dans leurs mains.

Chacune prend les écouteurs de l'autre, elles écoutent en même temps leurs deux I-pod...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Amaury Watremez 23220 partages Voir son profil
Voir son blog