Magazine

Un "fils de" à la tête de Grasset et de Fayard

Publié le 25 mars 2009 par Lise Marie Jaillant

Dans la catégorie "la chance ne sourit qu'aux héritiers", Olivier Nora vient de prendre la tête de Grasset et de Fayard. Rappelons qu'Olivier Nora est le fils de Simon Nora, ancien secrétaire général d'Hachette. Et comme chacun le sait, Grasset et Fayard sont les fleurons du groupe Hachette livres.


La promotion d'Olivier Nora signale ce que j'annonce depuis un certain temps déjà: l'influence du modèle anglo-saxon sur les maisons d'édition françaises. En clair, l'heure des bouses made in Saint-Germain a sonné! Il s'agit maintenant d'offrir au public ce qu'il attend: des fictions lisibles et abordables façon Marc Lévy.

Sauf que comme souvent en France, cette évolution vers un capitalisme anglo-saxon s'accompagne d'accommodements. En clair, l'éthique méritocratique américaine est remplacée par une sur-valorisation des "fils de". Puisque le père d'Olivier Nora était à la tête d'Hachette, le fils fera l'affaire. Ah, douce France...

Image: Simon (gauche) et Olivier Nora (droite)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lise Marie Jaillant 301 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte