Magazine Société

Vandières : la gare a la côte dans le Pays-Haut

Publié le 21 avril 2009 par Groupe Ble Lorraine @BLElorraine

La gare d'interconnexion de Vandières permettrait de faire gagner un temps précieux à tous les usagers du train dans le Pays-Haut. Ce n’est donc pas étonnant de constater que sur les 108 communes lorraines ayant déjà délibéré pour la construction de cette gare, 55 sont meurthe-et-mosellanes. Pourtant ni Nancy, encore moins Metz, pas plus que Forbach ou Sarreguemines ont donné leur aval. Non assurément, ce n’est pas de ce côté-là qu’il faille poursuivre les investigations, mais plutôt vers Toul, Lunéville, Pont-à-Mousson, Longwy, Briey, Homécourt, Longuyon ou encore Jarny. Ainsi, en Meurthe-et-Moselle, quasiment toutes les communes de plus de 3 500 habitants ont pris une motion en faveur de la gare de Vandières. Même des villages moins importants comme Labry, Giraumont, Joudreville et bien évidemment Vandières, qui avait montré la voie en octobre 2000, se sont prononcés pour. Au total, 55 signataires peuvent être comptés dans le département, contre sept seulement en Moselle, où la position du président du conseil général semble malheureusement paralyser certains conseils municipaux. Aller savoir pour quelles raisons. Les 108 municipalités qui ont voté une motion de soutien ne ­représentent pas moins de 574 000 habitants, 17 communautés de communes comme celles de Spincourt, Fresnes-en-Wœvre, Etain ou du Pays de Montmédy. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Groupe Ble Lorraine 50670 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine