Magazine Focus Emploi

Empreintes de formation

Publié le 21 avril 2009 par Vanillette
Empreintes de formationLa formation d'éducateur spécialisé n'est pas neutre. Elle est empreinte d'un tas d'interactions sociales parfois destabilisantes, de conflits internes, de bons moments d'entraide. En tout cas, c'est comme ça que je le vois après sept mois en formation.
La formation, c'est tout un tas de choses toutes plus intéressantes les unes que les autres.
C'est d'abord une organisation. Avec des plannings, des heures d'entrée et de sortie, des culs sur des chaises, des appels d'absents, des réunions, des couacs. Ouais, c'est parfois une organisation mise à mal par une mauvaise coordination de l'équipe pédagogique. Alors on râle, on fulmine, on angoisse et puis on prend un peu de distance et on se souvient des espoirs mis dans la passation du concours d'entrée.
Ensuite, la formation, c'est des formateurs. Professionnels, enseignants qu'on attend à chaque cours pour découvrir si barbe ou non il y aura, si approche de la retraite il se profile ou encore si pédagogie éducative nous aurons... Je suis souvent déçue, je l'avoue par le manque de cohérence entre les différents cours ou par les répétitions que l'on peut entendre à longueur de cours... Ça devient vite harassant, mais j'aurais pu découvrir les joies du Sudoku, dissimulée que je suis à la place du cancre.
Parce que la formation, c'est des cours. Et les cours, j'en ai un peu ma claque ces derniers temps. J'ai bien fait preuve de volonté pendant les premiers mois, m'acharnant à me convaincre que j'étais heureuse d'être en formation. Mais vérité fut faite il y a peu sur ma lassitude. Rien de bien grave si ce n'est certaines logiques et dynamiques de formation auxquelles je n'adhère pas et qui ont tendance à se rapprocher des démarches managériales de l'éducation spécialisée. Je me suis posée pas mal de questions ces derniers temps sur la capacité que j'aurais, en tant que professionnelle, à m'intégrer dans ces pratiques dont j'avais très peu conscience avant d'entrer en formation. A la fois, je ne me vois pas faire autre chose que bosser auprès des gens que l'on n'entend pas. Et encore plus dans le contexte social actuel. Je ne décolère pas et j'ai même une vive rage de vaincre... J'ai juste peur d'être absorbée par le nouveau système d'évaluation, répression, économies, management, etc... (la main invisible ne m'aura pas, nom d'une Vanillette !)
La formation, c'est aussi plein de gens. Des étudiants. Pleins de filles et de garçons. Ou autre. Pleins de parcours différents, de caractères différents, d'implication différente. Je crois que c'est ce qui m'a le plus bouleversé. Depuis la rentrée, j'ai appris un peu la tolérance. Comprendre qu'on vient pas tous du même endroit, pas avec les mêmes envies. Comprendre la différence parce que je suis quand même là pour ça.
En ce moment, nous bossons sur un travail de groupe et je me rends compte à quel point j'ai besoin de prendre sur moi pour ne pas m'imposer en leader comme j'ai eu l'habitude de le faire autrefois. J'ai toujours eu cette sensation que le travail se ferait mieux et plus rapidement si je le faisais moi-même ; je ne savais pas déléguer, je m'embrouillais avec les gens, je devenais insupportable (oui Vanillette est une nerveuse)... Je crois que j'ai déjà appris beaucoup aujourd'hui. Même si ça me procure des gargouillis dans l'estomac, même si je fournis une charge impressionnante de travail, même si je ne suis pas toujours d'accord avec les gens, j'arrive à me mettre un peu de côté et à sourire. Parce qu'après tout rien n'est très grave et chacun d'entre nous est fait de richesses et apporte un brin de soi dans ce travail de groupe. Je suis assez heureuse de la transformation qui s'opère en moi !
Voilà pourquoi en ce moment je ne suis pas très présente. Je suis acharnée sur mon travail, je croule sous les dossiers et autres bouquins. Puis je pense à moi quand même un peu.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vanillette 11353 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte