Magazine

Le Pape émule de Ben Laden ?

Publié le 16 mai 2009 par Amaury Watremez @AmauryWat

breveon4558.jpgCertes, il y a les "anti-sionistes" comme Dieudonné, mais il y a aussi le délire inverse tout aussi haineux et tout aussi irrationnel comme j'ai pu m'en rendre compte sur le fil de cet article où l'on va jusqu'à décrire le Pape Benoît XVI comme un émule de Ben Laden, un "soutien du califat". J'y apprend, surpris, que les palestiniens sont en fait des arabes des pays frontaliers qui ont commencé à émigrer en Palestine à partir de la fin du XIXème siècle, au début des premières "aliyahs" modernes vers 1885, entre nous ça ne change rien, en quoi aurait-t-on le droit de plus les exproprier du fait de cette arrivée supposée tardive ? Rappelons d'ailleurs que ces premiers immigrants fonctionnaient en très bon entente avec les palestiniens qui se réjouissaient de l'aide ainsi apportée, dans les kibboutz, on apprenait l'arabe, on partageait les ressources (il y a là peut-être un embryon de solution). Certes, il n'y a pas de Palestine au sens étatique ni même de sentiment national avant 1916. Il s'est développé parallèlement au développement puis à l'indépendance d'Israël. Et il y a toujours des juifs en Palestine depuis la destruction du temple en 70 et la construction d'Aelia Capitolina après que Jérusalem eût été rasée par Hadrien, mais ceux-ci considèrent comme une sottise et parfois même un blasphème la reconstruction d'une nation juive sur cette terre. Les occidentaux y ont vu un double intérêt, se débarasser du "problème juif" en pleurant quelques larmes de crocodiles en passant, et ont cru installer durablement une enclave qui leur serait favorable. Que le Pape ait osé redire tout cela, et il a subir encore une fois un fleuve de haine et de calomnie irréfléchies.

On a dit aussi que le Pape Benoît XVI n'irradiait pas l'amour car il n'a pas la même personnalité que son prédecesseur, il faudrait peut-être je suppose qu'il fasse comme ces candidats de téléréalité qui pleurent en choeur et se tapent dans le dos de manière pas du tout ostentatoire. Les mêmes qui prétendent cela se rappelleront qu'après que Jean-Paul II ait déposé un petit papier dans le Mur des lamentations, des rabbins ultra-orthodoxes sont venus laver à grandes eaux l'endroit après avoir craché sur le papier et déchiré leurs vêtements...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Amaury Watremez 23220 partages Voir son profil
Voir son blog