Magazine Culture

La pire lettre d'accompagnement à un roman

Par Lise Marie Jaillant

Rat de bibliotheque Un wannabe m'a demandé mon avis sur sa lettre d'accompagnement. Et ce n'est pas brillant!

Avertissement

Les pages qui vont suivre sont particulièrement chiantes et dénuées d'intérêt. Cela pour au moins deux raisons :
1 elles ne présentent aucun événement, péripétie, rebondissement, action, etc... susceptibles de maintenir le lecteur en éveil.
2 elles sont dénuées de tout propos compréhensible ce qui rend leur lecture particulièrement fastidieuse.
A cela il faut ajouter le fait que l'auteur lui-même s'est ennuyé prodigieusement au cours de l'élaboration de son texte et qu'il ne souhaite à personne d'être un jour contraint de le lire. A moins évidemment de vouloir faire une blague à un collègue ou bizuter un stagiaire...

Sachez que les stagiaires qui ouvrent les colis adressés aux maisons d'édition n'ont généralement aucun humour*. Ces frustrées de deuxième cycle vont lire cette lettre et balancer le tout à la poubelle. A éviter, donc...

* Je le sais par expérience, ayant reçu X lettres-types de refus sur le modèle: Malgré ses nombreuses qualités, votre ouvrage ..."Crevez-tous, useless cunts"...ne correspond pas à notre ligne éditoriale. Pas un mot gribouillé à la main pour me féliciter pour mon titre...

Sce de l'image


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lise Marie Jaillant 301 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines