Magazine Culture

Merci d'avoir offert des vacances à Chloé Delaume!

Par Lise Marie Jaillant

Chloe delaume3 Puisque que Chloé Delaume ne le fait pas, je tiens à remercier en son nom les contribuables français qui lui ont offert des vacances à Rome. Et dans un lieu pas dégueulasse: la Villa Médicis. Les pensionnaires sont censés oeuvrer à leurs activités artistiques, mais en pratique ne font pas grand chose (et quand on connaît la bouillie autofictionnelle de Delaume, on remercie le Ciel de ce syndrome de la page blanche!).

"J'ai cru que j'avais perdu toute capacité à penser et même à écrire, j'errais dans les jardins le soir en me plaignant aux perruches, un truc bien clichetonneux dans la série l'angoisse de la page blanche. Il parait que c'est normal ici. C'est tellement beau que c'est écrasant."

Qu'est-ce qui est le plus écrasant? La chaleur et la grandeur des palais romains? Ou les impôts que les contribuables français paient pour entretenir les Delaume et consorts? Car si vous croyez encore que la qualité artistique est un critère de sélection pour la Villa Médicis, relisez le commentaire de Philippe Jaenada ICI. Même ce pilier de la nomenklatura germanopratine reconnaissait le copinage des jurys de sélection.

Mais bon, il faut bien que les privilégiés du milieu littéraire prennent des vacances, eux aussi...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lise Marie Jaillant 301 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines