Magazine Cyclisme

BERLIN 2009: Les derniers seront les premiers

Publié le 30 août 2009 par Marathonien67
BERLIN 2009: Les derniers seront les premiers Sur marathon, personne n'est a l'abri d'une défaillance. Ce qui compte, c'est de terminer car c'est une course hors du commun. Arrivé au bout est déjà un exploit magnifique. Tout les marathoniens méritent le respect, du premier jusqu'au dernier. Toutes mes félicitations à Sangay Wangchuk venu tout droit du Bhoutan. A Berlin, il a franchi la ligne d'arrivée en vainqueur. Les encouragements du public venus en masse sur le bord de la route, étaient les mêmes pour tout les coureurs. Sangay établit même au passage un nouveau record national en 2:47:55. Mais le chrono est secondaire, sa participation aux Mondiaux prouve que le marathon est un sport universel. Les représentants de toutes les nations du monde évoluent foulée dans foulée. Sangay repart dans ses montagnes avec des étoiles pleins les yeux et pleins de belles histoires a raconter aux siens. Son pays, le royaume du Bhoutan est une contrée d'Asie situé dans l'Himalaya; d'une superficie de 47 000 km² . Le Bhoutan est en quasi-totalité occupé par les montagnes. Pour sa bravoure, Sangay mérite bien ce petit article. Mais n'oublions pas de féliciter, encore une fois, Abel Kirui qui a remporté la médaille d'or du marathon après une course menée tambour battant. Une victoire de plus pour le Kenya, la capitale mondiale de la course de fond. En conclusion, je dirais simplement que sur marathon, on ne trouve que des gagnant a l'arrivée.
( Photo: Sangay Wangchuk, vainqueur à BERLIN )
"L'essentiel c'est de participer" Pierre De Coubertin

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marathonien67 142 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines