Magazine Sport

Transroller 2009 : batailles franco/sud-américaines

Publié le 20 septembre 2009 par Alexandre Chartier

TRANSROLLER 2009 : BATAILLES FRANCO/SUD-AMERICAINES

La French Inline Cup entame sa dernière ligne droite de la saison 2009 avec une course très attendue des patineurs : la Transroller, le ville à ville champêtre entre Pontarlier et Mouthe. Chez les hommes Julien Sourrisseau l'emporte pour la seconde année consécutive alors que l'équipe Bont rafle tout chez les dames... Transroller 2009 : batailles franco/sud-américaines Les patineurs ont regardé la météo avec anxiété durant la dernière semaine avec la course. Si l'envie de parcourir les routes du Haut-Doubs est toujours forte, on préfère quand même quand cela se fait sous le soleil ! Le site de Météo France n'a pas été très optimiste jusqu'à la veille de l'événement. On attendait d'ailleurs des orages localisés pour le jour même de l'épreuve. Les jours précédents, la grêle a d'ailleurs fortement touché quelques villages avoisinants, laissant d'énorme blocs sur le bord de la route.
Le samedi, les courses enfants se sont déroulées en centre-ville dans de bonnes conditions, le soleil pointant son nez au milieu des nuages. La pluie ne s'est invitée qu'après les podiums. Dans la nuit de samedi à dimanche, elle s'est déversée sur la ville mais arrêtée. Dimanche matin, le soleil reste timide mais semble vouloir percer l'épais couvercle gris du ciel.

Les roues : un choix stratégique

A quelques minutes du départ, la question est donc sur toutes les lèvres : quel type de roues choisir ? Les averses de la nuit ont laissé des traces rendant la chaussée très glissante par endroit.
Ceux qui ont choisi des roues 100% pluie se sont retrouvés "collés" dans de nombreux endroits, laissant le champs libre aux roues sèches qui elles "marchaient" parfois sur des oeufs. Le record de vitesse n'a pas été battu, mais ce sont quand même des moyennes de 37 km/h pour les hommes et 34 km/h pour les dames qui ont été relevées. Transroller 2009 : batailles franco/sud-américaines

La course masculine : Sourrisseau récidive

Pour la 2e année consécutive, Julien Sourrisseau (RPM Poli) termine en tête de la Trans'roller en 54 mn 35 s (seulement 16 secondes de plus qu'en 2008 alors que le sol est humide). Cette victoire l'a grandement satisfait d'autant plus que cette année, il n'a pris le départ que de 5 course. Une blessure aux adducteurs et une opération en début d'année l'ont tenu loin des courses. Cela ne l'a pas empêché de remporter la marathon de Pampelune la semaine avant la Transroller.
Julien a tranché de le choix cornélien des roues : il a opté pour des modèles pour sol sec.
Le peloton s'élance tranquillement du centre-ville, le départ étant neutralisé par la voiture de tête. Les patineurs ne seront lâchés qu'à la sortie de Pontarlier. On sent déjà que les roulettes démangent les patineurs pressés d'en découdre. RSDB, F2P Rhône-Alpes et RPM Poli ou encore RollX sont déjà placés aux avant-poste, suivi des patineurs locaux de l'ASEB. Cyril Laurent (F2P) ouvre d'ailleurs rapidement les hostilités avec une échappée après quelques kilomètres. Il est rapidement repris par le peloton.
Julien Sourrisseau porte ensuite une estocade pour tester le peloton. Il emmène Bont dans sa roue. Le peloton recolle dans la roue d'Elton De Souza (RollX). Par la suite, On voit, Jean-Baptiste Gamba (Générations Roller) qui restera plusieurs kilomètres en tête. Samir Hali (Générations Roller) et Cyril Laurent tentent leur chance avant de voir le team Bont ramener le peloton.
La principale difficulté du parcours, la côte du Bray, va aider la course à se décanter. Les patineurs se compactent avant d'éclater en petits groupes dans l'ascension. C'est le moment que choisissent l'argention Ruben Martinez (Bont), Elton de Souza (Rollx) et Julien Sourrisseau pour se faire la belle.
Les 3 patineurs prennent des relais très courts qui mettent le peloton à bonne distance. La coopération se passe bien. On sent qu'Elton est un peu juste pour tenir le rythme. Il finit par se relever et laisse partir ses deux partenaires d'échappée. Le peloton l'avale rapidement.
La course va donc se jouer entre Julien et Ruben. Les deux patineurs coopèrent bien. Le sud américain est en tête avant le dernier virage précédant la ligne droite finale. Après avoir feint un manque de forme, Julien Sourrisseau passe et peut lever les bras sur la ligne d'arrivée. L'argentin Alfredo Moreno remporte le sprint du peloton et complète le podium.

Les sud-américaines de Bont trustent le podium

Les filles de Bont sont arrivées depuis la World Inline Cup de Berlin dans la nuit après avoir parcouru plus de 1.000 km en voiture ! Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elles ne sont pas venues faire de la figuration puisqu'elles prennent les 3 premières places.
Le départ de Pontarlier se fait tout en douceur, trois minutes après celui des hommes. Le peloton reste assez groupé durant les 10 premiers kilomètres. A hauteur de Malbuisson, les premières attaquent commencent avec la bisontine Anne-Sophie Petitprez (ASEB). Elle est reprise. Elle repartira plus tard avec Tamara Llorens (Bont) mais les échappées sont reprises.
Le rythme accélère, le peloton se décante. Le team Bont se place en tête avant l'arrivée et va dominer le sprint de la tête et des épaules. Tamara Llorens l'emporte devant ses coéquipières, Alexandra Vivas et Kelly Martinez. La belge Jessica Gaudesaboos (Raps) arrive à la place d'honneur et Anne-Sophie Petitprez (BESAC) réalise un bon sprint pour prendre la 5ème place. Transroller 2009 : batailles franco/sud-américaines

Course open hommes

A la sortie de la ville 3 files se démarquent et la vitesse augmente. On note beaucoup de changements de positions dans le peloton, ce qui perturbe un peu le patinage global. Dans les premiers kilomètres, les vétérans imposent le rythme et écrèment les plus faibles. Quelque attaques éparses sont lancées mais l'effort n'est pas suffisamment suivi pour que cela s'avère concluant. Le peloton (20-25 personnes) revient systématiquement sur les échappées jusqu'à la montée de Bray où Antoine Lesavre (PUC), après plusieurs accélérations s'échappe. Il est suivi par benoit Thiébault (Lour Roller Team), Etienne Herreros et 3 autres coureurs.
Le peloton ne cherche pas à revenir, sûrement par manque d'organisation. Les relais sont relativement longs. Etienne Herreros (Générations Roller Sport), en manque de fond sur longue distance n'ose pas prendre de gros relais. Antoine Lesavre emmène bien le peloton aidé par Eric Weinbrenner (SRV). Antoine tente à nouveau de partir aux environ du 25ème kilomètre sans succès. Plus tard, Benoît Thiébault prend un trop gros relais mais se crame dans une bosse. Arrivé au village, le rythme monte Antoine Lesavre et Eric Weinbrenner prennent des relais rapides. Etienne Herreros reste un peu en retrait en prenant des relais courts... Antoine impose enfin un rythme sur le chemin qui sort de la ville. Etienne ne prend que quelques seconde de relais avant d'attaquer une fois le dernier kilomètre entamé.
Il s'impose finalement devant Eric Weinbrenner et Antoine Lesavre (PUC) le sprint lancé il remonte rapidement sur lui le double et dans un dernière effort prend le large avec 5-6 mètres d'avance sur la ligne.

Bilan

Nous avons eu la chance de ne pas avoir de pluie pour l'une des plus belles étapes de la région. Le parcours très vallonné et bucolique donne plus envie de regarder le paysage que de vraiment participer à la course ! On apprécie toujours autant les cloches sur les bords de la route et les encouragements des spectateurs. L'organisation souhaite réitérer et proposer une édition en 2010 mais rencontre de plus en plus de difficultés pour équilibrer les budgets. Elle demande l'aide de la fédération et de tout un chacun pour que cette FIC puisse avoir à nouveau lieu...

Principaux résultats

34 km roller Dames

1) Tamara LLORENS (Team Bont) - 01:00:57
2) Alexandra VIVAS (Team Bont) - 01:00:57
3) Kelly MARTINEZ (ARG - Team Bont) - 01:00:58
4) Jessica GAUDESABOOS (BEL - Team RAPS) - 01:00:58
5) Anne-Sophie PETITPREZ (Team ASEB) - 01:00:58
6) Carine TALBOURDET (Team Rill Lamballe) - 01:06:13

34 km roller Hommes

1) Julien SOURISSEAU (Team RPM-POLI) - 00:54:35
2) Ruben MARTINEZ (COL - Team Bont) - 00:54:35
3) Alfredo MORENO (ARG - Team Bont) - 00:55:08
4) Guillermo TRINAROLI (ARG - Team Bont) - 00:55:08
5) Franck SCHUFFENECKER (Team F2P Rhône-Alpes) - 00:55:09
6) Florian LEFEVRE (Team RPM) - 00:55:09
7) Vincent ESNAULT (Levallois Sporting Club) - 00:55:10
8) Axel TERRIEN (ALC Bouguenais) - 00:55:10
9) Elton DE SOUZA (ALP Chambéry) - 00:55:46
10) Sébastien HENRY (Roller Club Voie Verte Lorraine) - 00:56:33

34 km roller open dames

1) POUJOL Nathalie (TUESG) - 01:11:02
2) COGNARD Céline (Générations Roller Sport) - 01:11:09
3) TIRELLO Sandrine - 01:11:22
4) CHEVRIER Andrée (Roller Skate Pontarlier) - 01:11:47
5) WOESSNER Estelle (SRV) - 01:12:26
6) TABILLON Mathilde (Générations Roller Sport) - 01:12:49
7) IMBERT Floriane (Générations Roller Sport) - 01:12:50
8) PERHIRIN Brigitte (Roller S) - 01:12:55
9) LAMBARD Véronique (Générations Roller Sport) - 01:13:22
10) HUNTZINGER Véronique (SCRS Aurore Colmar) - 01:13:35

34 km roller open hommes

1) HERREROS Etienne (Générations Roller Sport) - 00:58:46
2) WEINBRENNER Eric (SRV) - 00:58:47
3) LESAVRE Antoine (PUC) - 00:58:47
4) DAUVERGNE Thomas (AM Sport) - 00:58:51
5) THIEBAULT Benoît (Lou Roller) - 00:59:22
6) SUBLIN Eric (SRV) - 00:59:35
7) PIRODON Sylvain (USM Villeparisis) - 00:59:35
8) BURLET Jean-Robert - 00:59:35
9) GUICHARD Serge - 00:59:36
10) MORLET Vincent - 00:59:36

Liens utiles

Les résultats sur le site de l'organisation Texte : Alfathor
Photos : Michel Terrien

Article écrit par Alfathor
Publié le 21/09/2009 | Lu 515 fois

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Alexandre Chartier 196 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte