Magazine Culture

Beigbeder, photos vulgaires et romans vides

Par Lise Marie Jaillant

Beigbeder groupies

Ne ratez pas le post très drôle de Didier Jacob, intitulé “Beigbeder, un mauvais roman français”. Personnellement, je me suis contentée de lire un extrait du dernier roman de Frédéric Beigbeder dans Lire, et ça m’a largement suffi pour me faire un avis. Narcissisme dégoulinant et sans intérêt.

C’est non pas à un niveau littéraire, mais à un niveau sociologique que Beigbeder est intéressant. Il incarne la dérive “tout image” de la littérature française. Tant que votre image est hype, le texte n’a aucune importance. Beigbeder pense qu’il est le Bret Easton Ellis français. Là où il se trompe, c’est qu’Ellis a tiré son image hype de son oeuvre, pas l’inverse. Ellis a commencé par écrire “Less than zero” et “Rules of Attraction”, deux textes sublimes, avant d’être marketé comme un jeune rebelle de la Génération X.

Quand Beigbeder aura passé l’âge de se taper des groupies, son image va en prendre un sacré coup. Et quand on n’a pas d’oeuvre digne de ce nom, rien ne reste. Surtout pas des photos vulgaires et des romans vides…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par  sacha voronej
posté le 27 septembre à 20:05
Signaler un abus

Votre analyse me réjouit! Pour que ma joie soit complète,reconnaissez vous que sa pertinence n'a d'égale que son évidence!ENCORE FALLAIT IL LE DIRE!Osez écorner l'image de tous ces porte-coton qui sont à la littérature.....frise aujourd'hui le délit de déviance criminelle!DÉCERVELONS DÉCERVELONS...il en restera toujours quelque chose pour acheter leurs pitoyables prose tout juste bonnes à lire d'une fesse distraite!!!

A propos de l’auteur


Lise Marie Jaillant 301 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines