Magazine Finances

Chef de Rayon qui est vous ? - LSA

Publié le 22 septembre 2009 par Amaurybeautru @MarketingPGC

La semaine dernière le magazine de la grande consommation Linéaires publiait les résultats d'une enquête menée auprès de plus de 650 chefs de rayons afin de déterminer leur profil, leurs aspirations, en deux mots, afin de mieux les connaitre.
Je suis désormais amené à en côtoyer quotidiennement et je dois dire que j'étais curieux de connaitre mes interlocuteurs car ce que l'on apprend dans cette enquête n'apparait pas sur la tête de mes clients. Cette enquête est cependant à relativiser, on ne peut pas entrer dans un magasin en prétendant connaitre les conditions ou le profil du chef de rayon, en effet il existe de forte disparité entre les enseignes.
horlogeCe que j'ai cru constater : les chefs de rayons sont toujours pressés ...
Vrai : Le magazine le confirme avec 13% des chefs de rayons travaillant plus de 60h par semaine. C'est 2 fois plus qu'en 2007. On comprend alors pourquoi ils sont expéditifs. De manière plus représentative les 3/4 des chefs de rayon travaille 43h/semaine. C'est le temps qu'il faut pour manager une équipe de 9 à 10 personnes en moyenne avec des horaires très irréguliers.
Ce que j'ai cru constater : les chefs de rayon parlent souvent de s'en aller, de changer de "crèmerie" comme on dirait dans mon jargon fromager.
Faux : 62% des questionnés déclarent ne vouloir travailler que dans leur enseigne. C'est 8 points de plus qu'en 2007. Là aussi les enseignes ne jouent pas dans la même cour. Ainsi, même si en perte de vitesse, Carrefour et Auchan reste les 2 enseignes les plus attractives d'après les chefs de rayon.
homme_femmeCe que j'ai cru constater : si la majorité des gestionnaires sont des femmes dans le rayon fromage, le poste de chef de rayon est majoritairement occupé par des hommes.
Vrai : 75% des chefs de rayon sont des hommes. Le magazine précise que la moyenne d'age de la profession est de 37 ans et que la moitié d'entre eux ont le statut agent de maitrise contre 36% de cadre. Je préciserai que là encore l'age est à relativiser. On note une occupation plus jeune en région parisienne.
Ce que j'ai cru constater : les chefs de rayon sont "issus" de promotions internes et ont tout appris sur le terrain
Vrai et Faux : si la promotion interne est importante, une partie des employés a obtenu ce poste après des années d'études supérieures. 4% ont le niveau bac+5, 14% de bac+3 ou bac+4, 1/4 de bac+2, 62% de bachelier et 1/3 de diplômes types CAP, BEP et BEPC.
Pour aller plus loin : Retrouver l'enquête complète sur le Linéaire de Septembre


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par plantoman
posté le 26 mars à 05:45
Signaler un abus

Depuis de nombreuses années la force obscure végétale laisse régner la peur et la pauvreté sur le monde de la production horticole, des méchants de tous horizons ont envahi notre système végétal, sournoisement masqués et pilotant d'énormes magasins et surfaces de production, ils envahissent peu à peu toutes les régions et asservissent de pauvres travailleurs ..tantôt vendeurs..tantôt maitres ..tantôt chômeurs... Mais aujourd'hui l'heure de la vengeance a sonné ...et 2010 sera l'année du retour de ...................................

PLANTOMAN

A propos de l’auteur


Amaurybeautru 8996 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine