Magazine

Romans + Français ? Go away!

Publié le 18 octobre 2007 par Lise Marie Jaillant

Journalisme_de_combat Quand je lis ce genre d'article, j'ai envie de payer un aller-retour Eurostar à la journaliste du Figaro. Que cette brave femme se rende compte que la littérature française n'est RIEN, strictement rien dans les pays anglophones...

Prenons mes collègues de "creative writing". La plupart sont très éduqués, des Guardian-readers ouverts au monde et aux autres cultures. Mais quand j'essaie de parler littérature française avec eux, ça me donne des palpitations.

Parce qu'à part "I love Camus, such a great writer!", il n'y a rien à en tirer. Dès qu'il s'agit d'évoquer des auteurs vivants et français, le silence s'installe (seul Houellebecq dit vaguement quelque chose et encore...)

Donc je ne vois aucune raison de s'auto-congratuler. Non, la littérature française n'est plus ce qu'elle était, oui, le nouveau roman a signé son arrêt de mort.

Quant à prétendre que les "Américains ne boudent pas la littérature française", laissez-moi rire. Plutôt que d'interroger une représentante du Bureau du livre à New York (fondé et financé par le Ministère de la Culture), la journaliste aurait pu rencontrer des éditeurs américains. "Tout est pour le mieux dans la plus Grande France", voilà un résumé de ce discours étatique, complaisamment relayé par le Figaro littéraire...

(A croire que les employés du Figaro ont été formés à l'école birmane...)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lise Marie Jaillant 301 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog