Magazine

La raison d'État et la morale – Chirac en prison ?

Publié le 31 octobre 2009 par Amaury Watremez @AmauryWat

Les infortunes de la vertu

fragonard_le_verrou.jpg
En ce moment, on s'émeut du scandale absolument faramineux que chaque semaine révèle, en ce moment c'est Chirac qui est sur le banc des accusés avec Pasqua, qui est toujours une sorte de « Don Camillo über alles » ainsi que le caractérisait Desproges. Pour Polanski, pour Frédo Mitterrand, les belles voix des grandes consciences de notre beau pays ont dit : « attendez, c'était il y a longtemps, il faut pardonner, tout peut s'oublier ». Ils l'ont dit aussi pour une terroriste allemande ainsi que pour Battisti il y a quelques années. Pour Chirac, ils sont bien emmerdés, les mêmes disent : « il faut que la justice suive son cours », ils le sont encore plus pour Tonton Charlie. Quand c'était Papon alors, ils auraient fait quoi ? On devine. On a surtout l'impression d'un bon tas de fausses pucelles pseudo ingénues criant à l'infortune de leur vertu alors qu'elles s'en foutent finalement car ils ont perdu leur pucelage il y a quelques années. C'est toujours, cette indignation à géométrie variable, une manière de rejeter celle, réelle, du peuple, considéré comme un ramassis de « pue la sueur » que l'on méprise copieusement, que l'on traite de facho, que l'on rejette chez le Pen dés que l'on peut. Et l'on feint de ne pas voir une chose importante, ces affaires comme « l'angolagate », ou « Clearstream » c'est le genre de boue dans laquelle le coq gaulois est obligé de rester les deux pieds bien plantés pour garder un minimum d'influence et de prospérité, et que le pays conserve un minimum d'insouciance pour s'offrir le luxe de chamailleries futiles.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Amaury Watremez 23220 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossier Paperblog