Magazine Maladies

« Programme Descendance »

Publié le 03 novembre 2009 par Fred @V_A_U_Dcom
Lis moi avec webReader

Après plusieurs années de recherches et d’études, le CERITD (Centre d’Etudes et de Recherche pour l’Intensification du Traitement du Diabète), le laboratoire de recherche génomique et physiologie moléculaire des maladies métaboliques de Lille, en partenariat avec Gênopole®, l’association française des diabétiques et l’association des 200 familles pour vaincre le diabète et l’obésité, ont décidé de lancer un grand programme de recherche sur la prévention du diabète de type 2 appelé « Programme Descendance ».
 

Evaluer les risques de développer un diabète en connaissant la génétique des parents et de leurs enfants couplées à des informations sur leur mode de vie, afin de créer un index de probabilité à devenir diabétique est l’objectif premier de la mise en place de l’étude « Descendance » menée par le Dr Charpentier, médecin chef du service de diabétologie de l’Hôpital Sud Francilien (C.H.S.F.).

Pour cela, le département d’investigations cliniques du CERITD, rayonnant sur les départements de l’Essonne, du Val-de-Marne et de la Seine et Marne, principalement, a besoin de la coopération de 3000 ascendants ou descendants de familles de
diabétiques de type 2 qui sont déjà en âge de développer éventuellement ou pas un diabète de type 2.

Une soirée d’information à destination de ces familles est organisée:
Lundi 16 novembre 2009 de 18h30 à 22h00 au Génocentre d’Evry (91)

(plan disponible sur l'agenda de Vivre avec un diabete.com)

« Programme Descendance »

 

Comment repérer ces personnes pour leur faire bénéficier de mesures préventives précoces et efficaces ?

Compte tenu du mode de transmission familial du diabète de type 2, ces sujets hautement prédisposés sont à rechercher parmi les enfants de parents eux même atteints de diabète de type 2.

Le CERITD part de l’hypothèse que la connaissance des gènes de prédisposition au diabète chez les parents atteints et leurs enfants permettra de cibler précisément les enfants à haut risque. Ces derniers pourront alors bénéficier de mesures préventives aptes à empêcher l’éclosion ultérieure de la maladie qui a touché leurs parents.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fred 2886 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog