Magazine

Décloisonner

Publié le 11 novembre 2009 par Jeromebondu

Décloisonner J’ai découvert il y a quelques temps l’association de Philippe Hayat 100 000 entrepreneurs. Son projet est simple : permettre à des entrepreneurs de rencontrer des collégiens et de leur expliquer leur parcours, leur métier, et le monde de l’entreprise.

Et bien ça y est. J’ai donné ma première intervention en collège. C’était génial. Les enfants ont été très intéressés. Et finalement, je me suis rendu compte qu’ils posaient les mêmes questions que les adultes. Avec la spontanéité en plus. Voici un florilège de quelques questions :

- Vous gagnez combien ? (question toujours pensée, jamais posée ;-)
- Vous travaillez pour des entreprises ? Des grosses comme Nike ou Danone ? (question souvent formulée dans une forme plus policée durant les rendez-vous commerciaux)
- Comment vous vous faites connaître ?
- Quand vous vendez un système de veille à une entreprise, après, ... elle n’a plus besoin de vous ? (question très pertinente !)
- Dites m’sieur, est-ce que vous volez des informations ? (question hyper classique quand je fais une intervention devant un public néophyte)

Non seulement ils ont été très intéressés par la présentation du cursus de création d’entreprise, mais en plus ils ont bien compris ce qu’était la dynamique de veille et l’utilisation que l’on peut faire d’internet. D’ailleurs, plus de la moitié ont un profil sur Facebook ! Tout ce qui est dit avec des mots simple est parfaitement compris. J’ai été étonné aussi d’apprendre que ces collégiens allaient faire un stage en entreprise.

Sinon, j’ai eu le plaisir de rencontrer dans ce même collège d’autres entrepreneurs comme moi. Nous étions 5 à papoter dans la salle des profs avant d’entrer dans l’arène (je veux dire en classe). Le plus drôle c’est qu’un d’eux était dans l’intelligence économique, et qu’un second me connaissait ;-)  Le monde est petit.

Renseignez vous sur 100 000 entrepreneurs sur leur blog ou leur site. Il est important de soutenir ce genre d’action décloisonnante.

L’éducation est une chose trop importante pour la laisser aux seuls professeurs ;-) Il faut que les acteurs du monde de l’entreprise investissent les lieux de formation. Tout comme il est important de faire rentrer dans les entreprises les professionnels de l’éducation. Il est temps que ces deux mondes cessent de s’ignorer. Cela fera du bien à tous les niveaux. Y compris aux plus haut, comme le classement de Shanghai le relève.

Jérôme Bondu

NB : - La photo est issue du site du film Entre les murs (car mon intervention s’est faite dans le 20ème arrondissement de Paris, près du collège où a été tourné ce film).
- Dans le même esprit on pourra relire le billet sur l’émission de Noëlle Bréham Les petits bateaux, où il est aussi question d'enfants et de décloisonnement.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • L’année numérique

    L’année numérique

    Depuis 2009, voici l'exercice de recul sur l'année numérique écoulée avec projection sur l'année qui commence. Cette année 2020 a accéléré la transformation... Lire la suite

    Par  Davidfayon
    HIGH TECH, INTERNET, WEB2.0
  • Cake au café et aux dattes

    Cake café dattes

    Une recette qui réchauffe ( recette de notre amie Diane, Québécoise gourmande )ce cake vient à point nommé pour le dessert du soir, en regardant tomber la... Lire la suite

    Par  Annickb
    CUISINE, RECETTES

A propos de l’auteur


Jeromebondu 535 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte