Magazine Culture

Le seul roman de la rentrée que je conseille…

Par Lise Marie Jaillant

…a été écrit par une Américaine, Lionel Shriver. Pour ceux qui ne connaissent pas Shriver, sachez qu’elle a reçu le prestigieux Orange Prize pour “Il faut qu’on parle de Kevin” (livre absolument génial).

La double vie d’Irina” est certainement moins bon que “Kevin”. D’un autre côté, il est rare d’écrire deux livres parfaits coup sur coup.

L’histoire:

“Irina, la quarantaine, illustratrice de livres pour enfants, partage depuis neuf ans la vie de Lawrence, analyste politique. Ils vivent dans une complicité et une routine rassurantes, entre leur travail, les dîners à la maison habilement préparés par Irina, fin cordon-bleu, et leurs soirées tranquilles devant un bon film.

Jusqu’au jour où Irina doit aller dîner seule avec Ramsey Acton, célèbre joueur de snooker, et ami de Lawrence. Ce qui était initialement une corvée pour la jeune femme devient une soirée agréable. Au point qu’lrina se trouve soudain devant un dilemme crucial ; prise d’une folle envie de l’embrasser, elle hésite...

Alternent alors deux histoires parallèles, deux relations amoureuses, deux destins absolument différents, qui illustrent les moindres conséquences et implications d’une décision de quelques secondes dans une vie.”

Côté positif:

  • Quand il s’agit de créer des personnages de femmes autodestructrices, Shriver est brillante. La relation d’Irina avec sa mère est un modèle d’analyse psychologique fine.
  • L’intrigue tient la route: on s’attache vite à Ramsey Acton, personnage assez odieux mais intrigant.
  • La fin est glauque à souhait: on en attendait pas moins de l’auteur de “Kevin”…

Côté négatif:

  • Trop long, beaucoup trop long. Comme me le disait une amie de bookclub, Shriver aurait mieux fait d’écouter son éditeur, et de couper un tiers du livre.

A part ça, j’ai lu le bouquin en anglais, donc je ne me prononcerais pas sur la traduction française.

Pour résumer: procurez-vous “Il faut qu’on parle de Kevin” (en poche) pour votre propre plaisir, et offrez “La double vie d’Irina” pour Noël…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lise Marie Jaillant 301 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines