Magazine Culture

Réaction aux facilités contre Pie XII

Par Amaury Watremez @AmauryWat

6 septembre 1938 par le Pape Pie XII :

pape_pie12.gif
« Par le Christ et dans le Christ, nous sommes de la descendance spirituelle d’Abraham.
Non !
Il n’est pas possible aux chrétiens de participer à l’antisémitisme.
Nous reconnaissons à quiconque le droit de se défendre, de prendre les moyens de se protéger contre tout ce qui menace ses intérêts légitimes.
Mais l’antisémitisme est inadmissible.
Nous sommes spirituellement des Sémites ».

Bien sûr, pour les adversaires de Pie XII, c’était une phrase hypocrite puisque Pie XII était coupable, forcément coupable. A moi, elle me paraît claire...

Je me suis demandé si je devais rentrer dans une discussion, très vite, elle sombre dans les déclarations autistiques qui lassent à force.
L’Église est composée d’être humains donc imparfaite par nature, donc il y a eu aussi un grand nombre de salauds, et des justes, qui ne se lancent pas à chaque fois dans de grandes déclarations grandiloquentes sur la Shoah.
Je pense aussi à Larissa Cain, rescapée du ghetto de Varsovie, que j’ai l’honneur de connaître, qui ne se lancent pas dans ces discours quant à elle, elle dit les faits, point par point, sans pathos, pas besoin de grands discours. Elle a aussi écrit un livre sur Irena Adamowicz, catholique qui a sauvé plusieurs centaines de personnes en Pologne.
Il y a ce parallèle entre Benoît XVI, pape d’origine allemande, et l’histoire de Pie XII : un pape allemand, mais ma chère, bien sûr, ils sont tous un peu nazis non les boches ? Donc Benoît XVI est nazi…

D’autre part ni dieu, ni diable n’existent, soit, approfondissons un peu dans ce cas, il n’y a donc pas de morale, pas de bien, pas de mal, donc toute idée est concevable et finalement qu’est-ce qui justifie, si on ne croit ni à dieu, ni à diable, ni au bien, ni au mal de condamner l’Holocauste ? Rien. Ce n’est pas moi qui pose la question, mais Michel Onfray.

De toutes façons, c’était un grand méchant, ouh qu’il était méchant, beaucoup plus que Churchill, qui n’a rien fait, ou Roosevelt, qui n’a rien fait, ou Staline (ah, non, c’est vrai Staline a longtemp souffert d’une mauvaise réputation, en fait il était sympa), tous les trois au courant. en plus, quand même, je trouve ça drôlement courageux de s’attaquer à Pie XII, on court un risque, hein, attation, c’est le retour des z’heures les plus sombres de notre histoire si on ne s’y attaque pas.
Cela me met tout de suite en colère ces braves petites gens qui te disent que, eux, auraient résisté les armes à la main, que, eux, se seraient fait tuer, que, eux, auraient été courageux. Tu parles, Charles. Ils auraient cherché pour la plupart à survivre en attendant de savoir qui était le vainqueur, ils auraient fait du courrier modeste (non signé).

Comme nous l'avait fait remarqué Maître Henri Leclerc, président de la Ligue des Droits de l'Homme, donc pas exactement un réac, rencontré lors d'un colloque à Nanterre un jour, nous aurions certainement et plus que probablement agi de même...

Je reprend mes réactions sur ce fil de discussion où on peut lire aussi des absurdités comme Hitler = Saint Louis...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Amaury Watremez 23220 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines