Magazine Culture

Plaisir d’écrire ou Joie d’encaisser un chèque de fin d’année?

Par Lise Marie Jaillant

Romain Sardou sort un bouquin de Noël (le troisième dans ce genre).J’adore revivre dans l’écriture ce que j’ai aimé dans l’écriture”, avoue Romain Sardou sur Nostalgie. Ah, enfin un auteur qui avoue aimer écrire!

Sauf que chez Sardou, tout sent le bluff. Quand il prétend vouloir revivre son enfance bercée par les contes de Dickens, je me marre un peu. Romain Sardou n’a même pas été fichu d’avoir le bac. Donc ça m’étonnerait qu’il lisait Dickens dans le texte à 10 ans.

Le plus drôle? Quand Sardou déplore le côté commercial de Noël. Bah voyons! Parce que sortir des contes de Noël juste avant Noël, ce n’est pas commercial, peut-être?

Pour répondre au Koala (qui me demande régulièrement de clarifier ma position sur les auteurs populaires): j’aime quand Marc Lévy crache sur les prix littéraires, mais je n’aime pas que Romain Sardou nous prenne pour des imbéciles.

Parce qu’il est difficile de déplorer la commercialisation de Noël, tout en en profitant largement, n’est-ce pas?

Pour ceux que le marché de l’édition intéresse, lisez “Victorian Christmas in Print” de Tara Moore (Palgrave, 2009). Passionnant!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lise Marie Jaillant 301 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines