Magazine Bien-être

Tout savoir sur le vitaliseur de Marion

Publié le 22 septembre 2009 par Bienetbio

27 commentaires

Le Vitaliseur de Marion est un cuiseur vapeur. Nous vous l’avons déjà présenté sur ce site, mais aujourd’hui nous allons développer encore le sujet, car ce vitaliseur n’est pas comme les autres.Conçu avec des recherches scientifiques, le Vitaliseur de Marion maitrise a peu près toutes les techniques de cuisson, avec pour avantage de conserver  les qualités nutritionnelles des aliments qui lui sont confiés.

Les origines du Vitaliseur de Marion

Marion Kaplan, spécialiste de la nutrition, a collaboré avec le docteur Catherine Kousmine et l’ingénieur André Cocard pour mettre au point le Vitaliseur qui porte désormais son nom. « Grâce aux travaux scientifiques que nous avons menés avec André Cocard, explique Marion Kaplan, nous avons mis au point un cuiseur vapeur qui permet de respecter à la fois les qualités organoleptiques des aliments et leurs qualités nutritionnelles. Durant leur cuisson dans cet appareil, les mets gardent en effet toutes leurs saveurs mais aussi leurs vitamines, minéraux et enzymes. De plus, les mauvaises graisses, les toxines, pesticides et autres additifs qu’ils renferment sont éliminés en tombant dans l’eau de cuisson. Par ailleurs, les cuissons se font en quelques minutes seulement. »

Le vitaliseur de Marion et ses accessoires
<img class="size-full wp-image-1015 aligncenter" title="Le vitaliseur de Marion et ses accessoires" alt="Le vitaliseur de Marion et ses accessoires" src="http://www.bien-et-bio.info/wp-content/uploads/2009/09/vitaliseur.jpg" width="500" height="208" />

Cette cuisson rapide est bien loin des clichés que l’on peut croiser : cuisine triste et peu gastronomique, voire monotone. Bien au contraire, la cuisine réalisée au vitaliseur peut être diététique et créative. Regardez par exemple la cuisine asiatique, car les  gastronomies chinoises et japonaises sont réalisées à partir d’ingrédients cuits à la vapeur. En France, certains grands chefs ont déjà annoncé utiliser dans leur cuisines le Vitaliseur de Marion. C’est le cas, par exemple de Michel Rochedy du Chabichou à Courchevel (2 étoiles au Guide Rouge et 18 au Gault&Millau).

La cuisson à la vapeur existe déjà depuis des siècles : elle s’est beaucoup développée dans les pays asiatiques depuis plus de 6000 ans. La cuisson à la vapeur douce est pratiquée par les Chinois, notamment avec les Dim Sum, ces préparations cuites à la vapeur qui ont fait le tour du monde et qui sont appréciées de tous.

Le principe de la cuisson à la vapeur douce

La cuisson à la vapeur douce est similaire à la cuisson au couscoussier. Similaire, comparable mais pas tout à fait le même mode de cuisson. Un

vitaliseur-kaplan
<img class="alignright size-full wp-image-1016" title="vitaliseur-kaplan" alt="vitaliseur-kaplan" src="http://www.bien-et-bio.info/wp-content/uploads/2009/09/vitaliseur-kaplan.JPG" width="251" height="380" />cuiseur vapeur ou un couscoussier se compose d’un récipient dans lequel on met de l’eau, d’un ou plusieurs tamis sur lesquels on place les aliments à cuire, et d’un couvercle… Mais ce sont les recherches scientifiques qui ont apporté une innovation supplémentaire. En collaboration avec André Cocard, Marion Kaplan a défini le meilleur matériau à utiliser pour réaliser le vitaliseur, les meilleures dimensions, la forme et le poids du couvercle, la dimension des trous du tamis… L’objectif étant de maintenir la vapeur à 95 °C, afin de faire cuire les aliments rapidement tout en les préservant, et d’éviter qu’ils ne soient mouillés par les gouttelettes de condensation qui tombent du couvercle.

Voila pourquoi le Vitaliseur de Marion est en acier inox 18/10, un métal chimiquement neutre qui ne modifie ni l’odeur ni la saveur des aliments et qui résiste aussi bien aux écarts de température qu’aux chocs. Ce matériau se retrouve sur de nombreux autres ustensiles de cuisson basse température, pour sa qualité, sa neutralité, mais aussi pour sa conservation de la température.  Au sujet du matériau, il est ici question du Vitaliseur de Marion, mais si votre chois s’oriente vers un autre modèle, évitez les cuit-vapeur en aluminium. Des particules de ce métal poreux se retrouvent dans les aliments… malheureusement l’aluminium serait vecteur de pathologies lourdes comme la maladie d’Alzeimher.Préférez ainsi l’inox, qui a déjà prouvé son efficacité dans la cuisson.

Les particularités du Vitaliseur de Marion

Cet ustensile, auparavant appelé Vapok, a pour caractéristique principale le fait que la température de vapeur ne doit jamais excéder les 95 °C dans le vitaliseur. Pour atteindre cette température, sans toutefois la dépasser, le vitaliseur possède des particularités :

  • le tamis est pourvu de trous suffisamment gros (6 mm de diamètre au minimum) pour ne pas contraindre la vapeur qui monterait en pression
  • le poids du couvercle a été calculé afin qu’il laisse passer naturellement le trop-plein de vapeur
  • le couvercle est en forme de dôme (l’eau de condensation de la vapeur ne ruisselle pas sur les aliments, mais s’écoule le long des parois.
  • le récipient qui contient l’eau est haut pour une meilleure autonomie de la cuisson.

Sur d’autres modèles de vitaliseurs, les récipients sont souvent trop bas et obligent à ajouter de l’eau au cours de la cuisson, ce qui altère le goût et détruit les enzymes. Avec le Vitaliseur de Marion, vous pouvez cuire tous les aliments sans que leurs goûts se mélangent. L’eau est d’ailleurs réutilisable pour plusieurs mets (lorque que vous changez les ingrédients)

Le Vitaliseur de Marion est disponible en grand ou en petit modèle.

Ce que vous pouvez faire avec votre vitaliseur

Cuire
Vous pouvez  tout faire cuire dans votre vitaliseur: légumes, poissons, fruits et même la viande. Comptez entre 15 à 20 minutes pour les légumes entiers et 4 à 10 minutes pour les légumes émincés. Les légumes secs doivent être mis à tremper la veille pour les réhydrater. Vos filets de poisson et de viande cuiront en 2 à 3 minutes. Cette viande sera savoureuse, tendre et bonne pour la santé car cuite sans matières grasses.

Remettre en température
On peut remettre en température une sauce par exemple placée dans un bol posé sur un lit de légumes cuisant sur le tamis.

Faites mijoter vos plats
Une soupière permet de préparer céréales, pâtes, potages, sauces et crèmes.

Décongelez plus facilement
Légumes, fruits, poissons placés sur le tamis sont décongelés très rapidement.

Faites fondre vos préparations
Placés dans un bol sur le tamis ou mieux encore dans la soupière du Vitaliseur, beurre et chocolat fondent en quelques instants sans cuire ni dessécher comme dans un bain-marie.

Faites vos yaourts sans efforts
Avec le Vitaliseur, vous pouvez faire des yaourts comme dans une yaourtière.

Conseils pour bien réussir la cuisson avec le Vitaliseur

Terminons cet article au sujet du Vitaliseur de Marion, avec des conseils, dispensés par Marion Kaplan.

  • Remplissez toujours le récipient d’eau jusqu’à mi-hauteur (jamais plus haut).
  • Placez les aliments sur le tamis quand l’eau bout à gros bouillons, jamais à froid.
  • Ne baissez jamais le feu, la température intérieure de votre Vitaliseur se régule automatiquement.
  • Ne salez pas votre eau, les arômes s’évaporent
  • Mais ajoutez parfois un demi-citron, si votre eau est calcaire
  • Ne réalisez pas de cuisson en papillote d’aluminium dans le Vitaliseur
  • Jettez toujours l’eau à la fin de la cuisson, car elle contient graisses et toxines néfastes.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter ces sites au sujet du Vitaliseur

  • Cuire à la vapeur douce avec le Vitaliseur de Marion


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bienetbio 1810 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte