Magazine

Pas d'hémiplégie pour moi - par le père Fouettard

Publié le 09 février 2010 par Amaury Watremez @AmauryWat

Qu´on soit de gauche ou de droite, on est hémiplégique disait Raymond Aron. Qui était de droite rajoutait Pierre Desproges !

LIBE-19et20-10-02-Droite-habille-gauche-3-copie-1.jpg
A quoi correspondent la Droite et la Gauche ? Et le Centre ? Chers petits amis, aujourd'hui je vais me prendre pour l'Oncle Paul dont se souviennent certainement les lecteurs quadragénaires de « Spirou » quand ils étaient jeunes z-et innocents.

Ces grands ensembles correspondent aux endroits où s'asseyaient à l'Assemblée puis à la Convention à partir de 1789 les représentants théoriques du peuple issus dans leur grande majorité de la bourgeoisie de l'époque, les « pas tellement révolutionnaires mais un peu quand même », à droite, les « les très révolutionnaires voire très très révolutionnaires », à gauche, et les indécis qui choisissaient et choisissent toujours celui qui tient le bon côté du manche, le centre, le marais. Donc raisonner selon la droite et la gauche, c'est raisonner objectivement selon la même grille de lecture, celle issue des idées de la révolution de 1789 et de la bourgeoisie, dont la base est l'anti-christianisme et l'idéalisation du progrès. Il s'agit donc pour cette classe sociale de maintenir son assise et de légitimer son pouvoir, on remarque que la loi le Chapelier qui interdit les syndicats et les associations de travailleurs n'a été abolie que très tardivement, elle a permis aux nouveaux dirigeants d'avoir les coudées franches pour paupériser et prolétariser les petits paysans, entre autres.

Deux-cent après, les bourgeois sont toujours au pouvoir, ils ont perdu en route leur hypocrisie morale qui leur faisait tolérer au XIXème siècle les bordels et jeter à la rue les filles mères, maintenant la plupart des bourgeois assument parfaitement leur amoralisme complet jusqu'à la dépravation mais une dépravation sans grandeur ni panache, ni recherche esthétique. Il s'agit de se faire plaisir avec son argent et les privilèges que l'on en tire, rien que cela. Les idées bourgeoises ont fini par essaimer dans toute la société, de l'eugénisme accepté sans problèmes au darwinisme social, les faibles, les hors normes, les indociles sont systématiquement rejetés et le plus ironique est que la plupart de ces déclassés rêvent plus ou moins secrètement de se conduire aussi bassement que les privilégiés (d'où le succès des émissions de téléréalité).

Et finalement la grande majorité vit sur les mêmes mythes...

Il n'y a pas de complots, il n'y en avait même pas besoin, il n'y a pas de lobby assez puissant, il n'y a que cet aveuglement originel.

Ce texte fait vraiment très anar de droite....

J'en ai bien conscience...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Amaury Watremez 23220 partages Voir son profil
Voir son blog