Magazine Cyclisme

INTER DE CROSS EST à Bitche: Samir et la chocolaterie

Publié le 23 février 2010 par Marathonien67
INTER DE CROSS EST à Bitche: Samir et la chocolaterie Cette fois, c'est officiel, j'ouvre une chocolaterie. Pas besoin de vous faire un dessin. Pour la troisième fois consécutive, j'ai encore échoué au pied du podium des inter de cross. Pourtant, j'avais de bonnes raisons d'être confiant. Tout marchait comme sur des roulettes. Une forme vraiment optimal et des bonnes sensations à l'entraînement, m'avait rendu plutôt optimiste. J'étais bien monté en puissance depuis mon premier cross couru en novembre à Mulhouse. Malheureusement ça n'aura pas suffit pour atteindre l'objectif prévu qui était le podium. Ma saison de cross s'achève sur une petite fausse note. Après, je ne vais pas trop passer en revue le parcours. Il était bel et bien spécifique cross. Toutefois, deux, trois petits points ne m'ont pas beaucoup fait sourire. En effet, le sol était dur par endroit et encore recouvert de neige à d'autres. Le départ était donné dans une sorte d'entenoir qui donnait au bout d'une cinquantaine de mètres à peine, sur un chemin en bitume très étroit sur lequel des tapis avait été déposer au préalable. Dur, dur, dans ses conditions, de sortir devant. Tout le monde craignait de se retrouvé enfermer. Du coup, tout le peloton est partis rapidement pour tenté de se placer aux avants postes. Je ne suis pas sortis dans les toutes premières positions, mais pas de panique, on pouvait aisément remonté vers l'avant, en fin tacticien. J'ai un peu souffert. J'avais opté pour du 9 millimètres. Sur les passages recouvert d'une neige molle, je n'accrochais pas du tout. J'en devenait malade... J'avais l'impression de pédaler dans la semoule... Plus je poussais sur les cannes, et plus j'avais la sensation de m'épuiser. Mes forces me quittaient un peu plus à chaques tours. Je ne voulais pas lâcher l'affaire. C'était rageant, mais j'essayais malgré tout de conserver mon calme, même en voyant le podium s'éloigner devant mes yeux dans le second des quatre tours prévus. A partir de là, il a fallut accepté de se battre pour les accessits... J'étais seul avec ma souffrance. Seul, en chasse derrière les trois homme de tête. Peu à peu, l'écart grandissait et je m'accrochais à « Ma Quatrième Place Chérie ». Dans les descentes, je courais complètement crisper. J'étais incapable de me relâcher! Au bout d'un moment, un groupe de poursuivants m'a eut en point de mire. Peu à peu, l'écart se réduisait. Au mental, je tenais bon jusqu'au bout. Sans finir à quatre pattes, je franchissais la ligne blanche en ayant le sentiment d'avoir pris part à une course ou tout était joué d'avance. Le chiffre 4 s'imposait une fois de plus. Dans le box d'arrivée, on me retira mon dossard. Je ressortais bredouille pour la troisième fois consécutive. Accroché à mon maillot, il ne restait plus que quatre épingles... Seul bon point: Antoine ( De Wilde) a remporté la course avec panache. Une petite accolade à l'arrivée et j'en oublie déjà ma course. Ma joie est sincère et elle est plus grande que ma déception. Mais pourquoi diable devrais je être déçu... "Je suis le roi du chocolat". C'est pas la place du con, c'est celle du bonheur. Grâce à Dieu, je suis en bonne santé. J'ai deux jambes et deux bras. "Adios Miami Bitche". A présent, j'en suis sûr, en envoyant mon CV, je pourrais facilement devenir représentant pour la maison « Lindt » ou pour « Côte d'Or». Après la course, en rentrant chez moi en bagnole, je passais devant le musée du chocolat à Geispolsheim... Je me disais que là bas aussi, ils aurait sûrement du taf pour moi. Il suffit juste que je débarque là bas en costard... Tiré à quatre épingles. Plus tard, en allumant la téloche, je tombais sur un vieux film avec pour acteurs principaux: Isabelle Adjani, Jean Reno et Christophe Lambert. A un moment donné, comme par hasard, j'entends Lambert se plaindre d'une malédiction avec le chiffre 5. Arrête tes conneries: « Mec, moi c'est le chiffre 4 qui me casse les bonbons et qui me cause des tra-cas».
Cross Long Hommes | M | Cross Long Hommes
1 30'51'' qi DE WILDE Antoine Ao Nivernaise (nevers)
2 31'07'' qe BURRIER Georges Athletisme Metz Metropole*
3 31'12'' qe DAVID Emmanuel Dijon Uc*
4 32'02'' qi BAALA Samir Saint-louis Rc (als)
5 32'06'' qe BAUDOIN Thibaud Dijon Uc*
6 32'08'' qe BURRIER Edouard Athletisme Metz Metropole*
7 32'12'' qe PURREY Julien Pays Haut A Reuni
8 32'16'' qe LANTERI MINET Fabien Pays Haut A Reuni
9 32'38'' qi ECKES David Ac Huningue
10 32'48'' qe ADIDAB Hicham (Mar) Pays Haut A Reuni
11 32'48'' qi RAYMOND Regis Semur Athletisme Aventure
12 32'53'' qe TOURNIER Jean-philippe Athletisme Metz Metropole*
13 32'58'' qi GALLO Antoine Ea Le Creusot
14 33'00'' qe LEON Anthony Asptt Nancy *
15 33'03'' qi BUCHER Arnaud Ac Centre Alsace

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marathonien67 142 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines