Magazine

Alain Robbe Grillet et ses "brouillons impubliables"

Publié le 22 novembre 2007 par Lise Marie Jaillant

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais en ce moment, tout le monde parle de moi. Thomas Clément me gratifie d'un petit montage, et Léo Scheer (encore lui) utilise ma photo dans un post pas très clair.

Même Pierre Assouline s'est mis en mode "wrath" avec une histoire comme j'en raffole. Reprenons depuis le début:

Alain Robbe-Grillet publie une nouvelle bouse, et malgré son grand âge, il en est conscient. De son propre aveu, ce sont des "brouillons impubliables et masturbatoires".

Personnellement, j'en suis restée à sa grande période nouveau roman. Et soyons honnête, si "Les Gommes" n'avait jamais été publié, qui s'en plaindrait aujourd'hui ?

Malheureusement, Robbe-Grillet a des amis bien placés qui veillent. Léo Scheer a ainsi qualifié son dernier opus de "chef d'oeuvre" et l'a sélectionné pour le Prix Sade remis le 29 novembre.

"Il n’est donc pas impossible qu’Alain Robbe-Grillet soit couronné ce jour là. Après tout, outre sa copine Catherine Millet, le jury est notamment composé de sa femme Catherine et de son avocat Emmanuel Pierrat." (Sce: PA)

C'est ce qu'on appelle du copinage assumé. D'un autre côté, vous pourriez me dire que le prix Sade est inconnu et voué à le rester. Et contrairement à Assouline, je ne pense pas que Robbe Grillet obtienne le prix (il l'a déjà eu en 2004).

N.b. pour un compte-rendu du Prix Sade 2006, rendez-vous ICI (en dessous des photos de Beckham à poil...)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lise Marie Jaillant 301 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte