Magazine Culture

Vous avez envoyé un manuscrit à un éditeur? Priez pour que votre travail ne soit pas piraté !

Par Lise Marie Jaillant

Vol de manuscrit Dans la série “le milieu ordurier de l’édition,” je viens d’apprendre qu’une version piratée (et modifiée) de mon premier roman circule sur le web. On ne peut pas dire que ça m’empêche de dormir (ça fait longtemps que je ne cherche plus à le faire publier), mais cette mésaventure est intéressante pour deux raisons.

1) Quand vous envoyez un roman à un éditeur, vous lui faites confiance pour ne pas voler votre propriété intellectuelle. Vous avez tort: tous les coups sont permis dans le milieu hostile de l’édition.

Un éditeur comme Albin Michel, dans un souci de respectabilité, s’engage à ne pas voler votre travail (sympa!):

“Albin Michel s'engage à ne pas reproduire votre manuscrit sans votre accord. Nous prêtons une attention scrupuleuse au respect du Code de la propriété intellectuelle et à la protection des manuscrits qui nous sont adressés.

Il est possible de protéger votre manuscrit en adressant votre manuscrit à :

  • La Société des gens de Lettres (SGDL), dont le siège social est situé à Paris (75014) – Hôtel de Massa, 38 rue du Faubourg St Jacques.
  • La Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD), dont le siège social est situé à Paris (75009) – 11 rue Ballu.”

Dans mon propre cas, je sais que la version piratée provient d’un fichier électronique que j’avais fait circuler auprès de plusieurs éditeurs. Mon travail a tout simplement été volé et mis sur un site suédois qui bafoue ouvertement la propriété intellectuelle.

2) Certains wannabes choisissent de mettre leur manuscrit online afin de contourner la barrière des éditeurs. Au moins, ceux-là gardent le contrôle de leurs écrits. Un tel luxe ne m’est pas offert, puisque la version piratée a été modifiée et ne correspond que de très loin à ce que j’aurais aimé proposer aux lecteurs.

Bien sûr, on ne pirate que quelque chose qui a de la valeur. En clair, le succès de mon blog a accru le désir de lire mon premier roman – d’où ce site de pirates, qui en retour renforce mes chiffres d’audience.

Mais si vous pensez que vous êtes à l’abri du vol parce que vous êtes inconnu à Saint-Germain, vous vous fourrez le doigt dans l’oeil. Tout manuscrit intéressant et bien écrit peut être “recyclé” sans votre accord par un éditeur. On vous aura prévenu…

Sce de l'image


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lise Marie Jaillant 301 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines