Magazine

L'araisonnage par les israéliens d'une « Flotille (dite) de la paix »

Publié le 01 juin 2010 par Amaury Watremez @AmauryWat

Malgré mon envie de m'enflammer en écoutant divers journaux radios et télévisés, j'ai voulu rester très prudent face à l'araisonnage par les israéliens d'une « Flottille (dite) de la paix ».

Je précise quand même que j'ai vécu là-bas, en Palestine et en Israèl, que ce ne sont pas que des mots ou des concepts dont je parle mais surtout des personnes que je connais, que j'aime, et dont je me suis retrouvé aussi proche que des amis de longue date. Je n'ai pas envie de sombrer dans la haine des uns, ou des autres.

Il y a déjà ces propos de pacifistes pro-palestiniens, du moins c'est ce qu'ils affirment qui se passent de commentaires (trouvés ici et rapportés par des témoins, et filmés, il faut regarder les vidéos) :

"Les cris de guerre des "pacifistes" palestiniens sur le bateau, la veille de leur arrivée. Ils hurlent un chant de guerre célèbre : "souvenez vous de Khaibar, vous les juifs, l'armée de Mahomet revient" (Khaibar est le dernier village ou les juifs ont été massacrés, en 628, et qui marqua la fin de la présence juive en Arabie. Vers la fin de la vidéo, une femme reprend, étrangement pour une pacifiste, les thèses des bombes humaines qui se livrent à des attaques suicides : nous gagnerons dans les deux cas : ou nous serons des martyrs, ou nous accosterons à Gaza".

Pour être encore plus clair, si je trouve les propos ci-dessous odieux, je trouve ceux-là, de Guy Millières, encore pires. Cela ne m'étonne qu'à moitié qu'ils soutiennent les néo-cons.

armara.jpg
D'un côté on ne peut que déplorer les morts dûs à l'intervention brutale, le genre que l'on tolère étrangement de ce pays mais qui serait immédiatement condamnée ailleurs. Comme à chaque fois, c'est une réponse extrêmement disproportionnée face à des gens qui n'étaient pas armés et qui se sont défendus avec ce qu'ils ont trouvé à bord de leurs bateaux, pour les uns, et des couteaux, pour les fondamentalistes. Et que l'on arrête de prétendre que des types armés de haches d'incendie ou même de couteaux sont plus dangereux que des soldats armés de M16.

Et bien sûr cela entraîne la condamnation ou pseudo-condamnation quasi unanime d'Israèl qui s'isole malheureusement encore un peu plus au Proche-Orient, le rappel de l'ambassadeur turc étant un événement très grave. Et le rêve d'Edward Saïd d'une fédération israélo-palestinienne semble bien compromis.

Je ne suis pas sûr du tout qu'Israèl soit en quoi que ce soit affecté par les condamnations. Le sentiment d'être une nation perpétuellement en danger, seule face au monde entier, renforce la cohésion nationale dont Israèl a besoin, mise à mal en temps de paix, et aussi l'autisme de certaines factions israéliennes, majoritaires, qui diront que « les chiens aboient et la caravane passe ». L'excellent dossier du site de RTL montre cependant qu'en Israél aussi le ton monte contre ce fiasco.

De l'autre, si la flottille hétéroclite est effectivement constituée de pacifistes réels, et sincères, dont plusieurs israéliens. On y trouve beaucoup de soutiens du Hamas (Hamas également favorisé par les israèliens dans les négociations de paix aux dépens du Fatah afin de contrecarrer Arafat) et des islamistes radicaux pour qui le port du niquab est un acte de liberté. Ils ont de plus refusé de prendre un colis pour Gilad Shahit, ce que je trouve d'une bêtise crasse, voilà pourtant un geste qui aurait été réellement significatif. Je ne comprend pas une seconde en plus que des personnes se prétendant de paix s'associent à des fanatiques pour qui « Dieu est avec eux ». La terre de Palestine était pourtant une terre où le fameux « vivrensemble » était pratiqué pour de bon, tout comme au Liban un temps trop bref, mais cela les extrèmistes n'en veulent pas, ne supportent pas, les sionistes voulant envoyer tous les palestiniens en Jordanie ou en Égypte, le Hamas voulant « re-conquérir » tout Israèl, deux points de vue aussi crétins l'un que l'autre tout comme la judéophobie est tout aussi nuisible que la palestinophobie (par exemple : une "mode" du Net que je trouve d'une connerie abyssale et d'un grand mépris consiste en ce moment à parler de "palos" et de "pro-palos") .


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Amaury Watremez 23220 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossiers Paperblog