Magazine

Lilly Allen, une lectrice ordinaire...

Publié le 13 décembre 2007 par Lise Marie Jaillant

Lilly_allen Disons-le tout de suite: je ne suis pas une fan de Lilly Allen. C'est une énième "fille de" (son parrain est le chanteur des Clash), et ses chansons ne cassent pas une patte à un canard.

Pourquoi j'en parle ici, alors? Parce la jeune Lilly a été choisie comme juré du prestigieux Orange Prize. Comme pour les autres prix britanniques, le jury est tournant et est composé d'écrivains, journalistes mais aussi de lecteurs "ordinaires".

Et Lilly, en tant que "ordinary reader", a toute sa place au Orange Prize, selon le Guardian:

"Allen, at 22, is the youngest ever judge of a prize for which many contenders are authors also in their 20s. With the following the singer brings, the potential to extend reading beyond those already committed to it - including the often elusive younger age group - is also in some sense a prize."

Quand on voit les vieux croûtons qui siègent depuis des années au Goncourt & co, on se dit qu'un peu de sang neuf ne ferait pas de mal. Je suggère Lorie à la place d'Edmonde Charles-Roux...

Mais c'est vrai que les Britanniques ont une perspective différente: ils pensent vraiment qu'un prix littéraire va permettre de conquérir de nouveaux lecteurs (en particulier, de lecteurs plus jeunes). 

Alors que les prix littéraires français récompensent un éditeur, voire un auteur et son réseau. Les lecteurs, c'est comme les wannabes: des maillons faibles...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lise Marie Jaillant 301 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog