Magazine Cinéma

Critique cinéma: Simon Werner a disparu…

Publié le 24 août 2010 par Nivrae @nivrae

Critique cinéma: Simon Werner a disparu…

Simon Werner a disparu… est le premier film du réalisateur français Fabrice Gobert. Il sortira en salle le 22 septembre 2010.

Synopsis: Mars 1992 dans une petite ville de la région parisienne. Lors d’une soirée bien arrosée, des adolescents découvrent dans la forêt un corps apparemment sans vie, enfoui dans les broussailles. Quinze jours plus tôt. Au lycée Léon Blum, un élève de Terminale C, Simon Werner manque à l’appel. Des traces de son sang sont retrouvées dans une salle de classe. Fugue, enlèvement, suicide, meurtre ? Toutes les hypothèses sont envisagées par ses camarades… (allocine)

Casting: Beaucoup de jeunes débutants, des têtes déjà vues quelques fois comme Jules Pelissier (Bus Palladium), Esteban Carvajal Alegria (La belle Personne), Arthur Mazet (Nos jours heureux) et Serge Riaboukine (Le Petit Nicolas).

Le film se base sur ce problème de disparition et des rumeurs qui trainent autours, on voit l’histoire des yeux de Jeremie puis d’Alice, de Rabier et enfin de Simon (un peu comme pour Elephant ou 2h37).

Critique cinéma: Simon Werner a disparu…

Le film est un mélange de teen-movie, de polar, de film d’horreur (la nuit dans la forêt ..brrrr), il se passe dans une banlieue parisienne très ressemblante à un lotissement américain avec des jeunes très proches des typiques lycéens : Le sportif, la belle, le comique, le looser, la gothique…

L’histoire se passe en 1992 et on s’en aperçoit vite, pas de doute dès les premières tenues : la veste en jean, les vieux pull de mamie et puis le walkman cassette! Une époque sans portable où les rumeurs se divulguaient à l’oral… parfois pas très discrètement on peut le dire.

Le scénario nous fait permet de voir 4 versions de l’histoire, 4 moyens de découvrir des indices sur ce qu’il s’est vraiment passé mais aussi 4 moyens de se faire des illusions de s’imaginer pleins de choses…

Critique cinéma: Simon Werner a disparu…

Le tout accompagné d’une BO de Sonic Youth, groupe de rock alternatif, excellente.

Au final on est porté par l’histoire, on se doute de certaines choses, on en découvre d’autres, on abandonne des rumeurs, on voit la face cachée de certains et on finit par découvrir où est Simon Werner… quand même!

Pour un premier film je dis « GG », malgré quelques petits passage un peu « trop » comme la scène du retour en scooter/moto, le reste est niquel. La photographie est belle, la BO est excellente, les acteurs ont beaux êtres débutants ils sont bons!

Je l’ajoute dans mes films français favoris à côté de « La Naissance d’une pieuvre »,  » A ma soeur », …

Ma note : 8/10

Public: Tout public, mais je dirait à partir de 12ans

Facebook

Bande Annonce:


Simon Werner a disparu… La Bande-annonce !
envoyé par waytoblue.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nivrae 3273 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines