Magazine Sport

L'entretien de la coque des rollers en ligne

Publié le 23 décembre 2007 par Alexandre Chartier
La nature des chaussures de roller varie en fonction de la pratique :
- rigide et basse en carbone pour la vitesse,
- montante en hockey,
- souple/dur avec chausson amovible ou fixe en randonnée.
Si l'entretien des ces pièces n'est pas compliqué. il reste néanmoins indispensable de vérifier l'humidité, les frottements, l'usure ou l'hygiène en générale.

Quand c'est possible, sortez les chaussons !

En général, les patins de randonnée et certains patins de street comportent des chaussons glissés à l'intérieur. Sortez ces chaussons et laissez-les sécher au grand air.
Le seul moyen pour aérer le chausson est de défaire les lacets au maximum et d'écarter la languette autant que possible.
Vous pouvez donner un coup de bombe anti-bactérie à l'intérieur des chaussons de temps en temps pour réduire les odeurs (ces dernières sont créées par les bactéries qui abondent dans nos chaussures).

Tant que vous y êtes, sortez les semelles de propreté

Les semelles de propreté sont parfois posées à l'intérieur des chaussons de vos rollers.
Certaines sont amovibles et d'autres non. Si vous pouvez les retirer, faites-le pour qu'elles sèchent plus rapidement. Un coup de bombe anti-bactérienne ne leur fait pas de mal non plus...

Les coques souples/dures doivent également sécher

La coque aussi devra être aérée fréquemment ; idéalement après chaque sortie.
D'une façon générale, ne laissez jamais les patins dans un endroits clos et humide : sac plastique, sac de roller ou coffre de voiture...
L'humidité favorise le développement des bactéries, moisissures et dégrade plus rapidement le matériel.
Le mieux reste encore de les poser sur une étagère ou à l'air libre le temps qu'ils sèchent. Ensuite, vous pourrez les ranger dans un placard.

Les coque rigides

Souvent utilisées en street, elles nécessitent peu d'entretien. Il faut juste surveiller l'usure des boucles qui souffrent des chocs. Il faut également faire attention aux frottements qui usent la pointe du pied et qui risquent de mettre vos petons à l'air en agressif. Il existe des résines employées en hockey pour durcir l'extrémité de la coque.

Les chaussures de vitesse

Elles ne possèdent pas de chausson amovible. Il faut donc les laisser sécher au grand air dans un endroit sec après les avoir ouvertes en grand.
On transpire énormément dedans et elles ne sont pas ventilées. Vous pouvez les bourrer de papier journal pour absorber l'humidité.
Cet entretien vous permettra d'augmenter considérablement leur durée de vie.
Là encore, l'utilisation d'une bombe anti-bactérie est fortement recommandée.

Que faire après une sortie sous la pluie ?

Idéalement, il est préférable d'utiliser des protège-patins imperméable en cas de sortie pluvieuse. Encore faut-il avoir anticipé les mauvaises conditions météorologiques et être équipé. Sinon :
- séparez les différentes parties de la coque : chaussons, chaussures, semelles, lacets.
- bourrez les coques et les chaussons de papier journal,
- laissez-les sécher près du radiateur.
Evitez autant que possible de passer les chaussons à la machine car les coutures et la colle tolèrent mal la chaleur !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Alexandre Chartier 196 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte