Magazine Cinéma

RED, critique

Publié le 23 novembre 2010 par Fredp @FredMyscreens

red critique film myscreens blog cinema

Le débat sur les retraites vient de se terminer mais voilà que Bruce Willis souffle sur des braises encore chaudes pour démontrer, armes à l’appui, que pour certains professionnels, l’arrêt de l’activité, c’est un peu déprimant. Mais au fond, RED, pour Retraités Extrêmement Dangereux, c’est surtout un bon divertissement et on n’en demande pas plus.

RED, critique
Pauvre Bruce Willis, depuis qu’il est à la retraite, c’est l’ennui total. Tout seul dans sa grande maison, il n’a rien d’autre à faire que draguer la conseillère de la caisse des retraites par téléphone. Oui mais voilà il était auparavant l’un des agents les plus efficaces de la CIA et il est la cible d’une attaque dans laquelle il va embarquer ses anciens partenaires pour trouver la vérité.

C’est à croire que le cinéma Hollywoodien a une dent contre les services secrets en ce moment. Après L’Agence Tous Risques, The Expendables ou encore The Losers (ce dernier est sorti directement en dvd chez nous), on a donc droit à la version 3e âge  des agents renégats au bon cœur. Et de comme dans tout film du genre, c’est avant tout le casting qui importe et de ce côté, les vétérans ont vraiment la classe et l’expérience : Bruce Willis, Morgan Freeman, John Malkovitch, Helen Mirren mais aussi Brian Cox et Richard Dreyffus font partie de la mission.

RED, critique
Sans fausse note, les acteurs montrent une complicité indéniable et nous régalent de leur savoir-faire tout en se moquant un peu de leur image. Ainsi, impossible de résister à cette sortie de voiture arme au poing d’un Bruce Willis plus héroique que jamais, à un John Malkovitch un peu parano sur les bords où à une Helen Mirren qui se défoule enfin avec un mitrailleuse (et encore je vous laisse quelque surprises pour les 3 autres) ! Face à eux Karl Urban arrive tout de même à donner le changer et fait preuve d’un peu plus de charisme que d’habitude en donnant un peu de profondeur à un personnage qui ne sera pas que bête et méchant (mais si il reste très convenu).

Avec un casting comme ça, le réalisateur (ou plutôt gentil faiseur) Robert Schwentke n’a pas grand chose à faire sinon bien tenir la caméra, mettre en valeur les comédiens et donner un peu de rythme à l’ensemble avec des transitions un peu sympas et une musique rock.

RED, critique
En cela il adopte un ton délicieusement exagéré de bande-dessinée et se laisse porter par le scénario (d’ailleurs issu d’un graphic novel de Warren Ellis tout de même). On ne cherchera donc pas trop de réfléxion mais juste à passer un bon moment et en cela, le Schwentke se montre plutôt efficace.

Au final, c’est bien avec son casting aux petits oignons que le film fonctionne à merveille. Le groupe d’acteurs s’en donne à cœur joie dans ce petit divertissement qui n’a d’autre prétention que celle de nous faire passer un bon moment. Faites attention, certains vieux ne sont pas à enterrer tout de suite.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fredp 9140 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines