Magazine Cinéma

Critique cinéma: Barbe Bleue (VOD)

Publié le 27 décembre 2010 par Nivrae @nivrae

Critique cinéma: Barbe Bleue (VOD)

La barbe bleue est un film de Catherine Breillat diffusé en 2009 sur les écrans de télévisions par Arte. Il est actuellement disponible en VOD chez UniversCiné pour à peu près 5 euros en location 48H, il m’a été proposé par Cinétrafic pour leur opération DVDtafic.

Le réalisatrice revisite pour l’occasion un des plus célèbres contes populaires : La Barbe Bleue

Synopsis: Marie-Catherine et sa sœur Anne apprennent le décès de leur père. Celui-ci était ruiné. Sans dot, elles connaissent la misère au point de se rendre chez le terrible Barbe Bleue qui s’est mis à la recherche d’une nouvelle épouse. L’ogre est précédé de sa réputation, mais il est très riche. Marie-Catherine deviendra la dernière femme de Barbe Bleue, celle qui ne rejoindra pas les femmes pendues qui l’ont précédée.

Casting: Dominique Thomas, Lola Creton, Daphné Baïwir, Marilou Lopes-Benites,Lola Giovannetti, Farida Khelfa

J’ai découvert Catherine Breillat il y a 2 ans quand j’ai vu « A ma soeur », un film qui m’avait drôlement marqué et grâce auxquels je m’étais découvert une passion pour les films un peu bizarres et dramatiques francophones. Ensuite j’ai découvert « 36 fillette » dans le même registre et j’ai pour but de voir tout ce qu’elle a réalisé (mais petite dose par petite dose).

Critique cinéma: Barbe Bleue (VOD)

La Barbe Bleue reprend le conte célèbre du méchant Ogre qui mangeait ses épouses, raconté par une petite fille à sa grande soeur, se projetant dans l’histoire et changeant le conte à sa manière.

Au départ j’ai mis un peu de temps à m’habituer au côté histoire et au côté conte puis l’histoire ma portée. Très étrange avec des jeunes filles de caractère, se bâtant pour prouver leur force. Et comme toujours une fin inattendue, frappante … presque aussi étrange que celle de « A ma soeur ».

J’ai craqué sur la petite pitchoune qui raconte l’histoire et qui maltraite sa grande soeur et sur sa projection dans l’histoire, avec un fort caractère. Ce n’est qu’un téléfilm et il ne faut pas l’oublier, on sent bien que le budget n’était pas merveilleux et que les acteurs ne sont pas les plus expérimentés.

Bon il y a quelques longueurs, quelques scènes de contemplations mais sur l’ensemble si on aime ce que fait Breillat je pense qu’on peut vraiment apprécier le téléfilm. Il n’y a rien d’exceptionnel mais pour autant je suis contente de ne pas être passée à coté!

Ma note: 6/10 étrange

Public: Adulte et plutôt féminin

Bande Annonce:


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nivrae 3273 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines