Magazine Cinéma

Le Silence des Ombres

Publié le 08 février 2011 par Fredp @FredMyscreens

le silence des ombres, test dvd

Wilde Side sort Le Silence des Ombres en dvd ce 9 février. On se demandait pourquoi sortir un film avec Julianne Moore directement en dvd ? La réponse est vite arrivée à la vision du truc !

Le Silence des Ombres
Tout commence plutôt pas mal dans ce Silence des Ombres réalisé par les scandinaves Mans Marlind et Björn Stein. Julianne Moore est une psychiatre qui va faire la connaissance d’un patient schizophrène. Une mise en scène élégante et un rythme qui prend son temps. Tout de suite on sent que ça part plutôt pas mal pour un thriller psychologique des plus intéressants avec un Jonathan Rhys-Meyers assez perturbant et un enjeu personnel pour notre héroïne.

Mais voilà qu’une fois cette ambiance propice au suspens et à la tension installée, tout part en vrille. Au fur et à mesure, le fantastique prend le pas sur l’univers réaliste et cartésien de la science. D’un thriller psychologique nous passons alors à une enquête aux limites du fantastique avec religion, réincarnation, malédiction et tout le toutim.

le silence des ombres Julianne Moore Jonathan Rhys Meyers
Un gros n’importe quoi qui fait perdre toute crédibilité au film. Alors oui, une opposition entre la science et la religion aurait pu être intéressante et même passionnante … si elle avait été traitée autrement. Ici ce n’est pas le sujet du film et le scénario mal construit, au retournement de situation exécrable n’arrange rien et aux idées qui arrivent en vrac comme elles repartent. C’est d’autant plus n’importe quoi que les personnages qui nous semblaient intéressants au début se réduisent ensuite à des archétypes complètement creux.
silence-des-ombres jonathan rhys-meyers
Ainsi Rhys-Meyers en fait des tonnes dans le cas du psychopathe aux personnalités multiples et notre pauvre Julianne Moore adorée se demande vraiment ce qu’elle fait dans cette galère ! La suite n’en sera que plus prévisible avec des personnages secondaires qui ne servent à rien sinon à finir en cadavre et une inévitable course poursuite dans les bois avant de raisonner le grand méchant. Forcément, en tant que spectateur, on fini par décrocher puisqu’en plus cette intrigue sans intérêt dure 1h50 !
silence-des-ombres julianne moore

Vous l’aurez donc compris, à moins d’aimer les histoires cliché et à coucher dehors, mieux vaut passer son chemin devant de Silence des Ombres vendu comme un énième Silence des Agneaux ou Seven mais très très loin d’en atteindre le niveau. Et quand on entend dire que les 2 réalisateurs vont s’occuper d’Underworld 4, on ne donne pas cher de Kate Beckinsale.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fredp 9140 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines