Magazine

Ne dis rien...

Publié le 05 mars 2011 par Amaury Watremez @AmauryWat

Petit texte et souvenir, dédié à toi qui me lis tous les jours, je le sais...

Tu ressemblais à Anna Karina, tu aimais Gainsbourg aussi compulsivement que moi.

toi sous le soleil exactement, moi l'homme à la tête de chou.

Par la fenêtre,

En écoutant la chanson, et d'autres,

On voyait l'atelier d'un peintre, on le voyait peindre son modèle.

Il faisait gris sur la banlieue.

Ce n'était pas très grave.

Pourquoi faut-il que je crois ton fantôme qui ressemble à Diana Rigg circa 1965 dans tous les quartiers de Paris que nous aimions tous les deux ?

Sans même l'évoquer.

A Saint-Michel

Vers Saint Sulpice

Dans tous les bistrots de La rue des cannettes

Autour du  "Luco"

Dans tout Bastille et le faubourg Saint Antoine

Et tout autour de Montparnasse

Au centre de La place Clichy, à la terrasse du "Wepler" et aux pieds de Montmartre

Les grands magasins sur les boulevards, douce torture

Sur les grands Boulevards aussi et devant l'Opéra Garnier


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Amaury Watremez 23220 partages Voir son profil
Voir son blog