Magazine Culture

"Paris expulse ses jeunes"

Par Lise Marie Jaillant

Periph "Paris perd ses emplois. Paris n'est plus le premier moteur de l'économie française. Paris expulse ses jeunes, au profit de la province mais aussi de Londres ou de Barcelone. Paris n'est plus que la capitale du malthusianisme français.", écrit Eric Le Boucher dans le Monde du 2 février.

Ce qui me surprend toujours, c'est de constater à quel point les Parisiens sont restés à l'écart de la globalisation. Ils vivent dans leur intra-muros, bien protégés de l'extérieur.

La semaine dernière, quand j'ai passé quelques jours à Paris, on m'a demandé si je me plaisais à Londres: est-ce que je fréquente uniquement des Français "expatriés" ou est-ce que je connais quelques Anglais?

Quelques secondes de silence, pendant lesquelles j'essaie de trouver une réponse diplomatique. Je finis par lâcher que je ne suis pas "expatriée", et que je fréquente essentiellement des étrangers: Suédois, Canadiens, Américains, Allemands, Indiens, quelques Anglais aussi.

Je vis dans une ville-globale, à 2h20 d'un ghetto muséifié. Et pour rien au monde je ne rentrerais à Paris, "Ville Lumière" où le mot "étranger" est synonyme de "sans papier". Après, il ne faut pas s'étonner que l'élite européenne soit plus attirée par Barcelone, Berlin ou Londres...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lise Marie Jaillant 301 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines