Magazine Humeur

Le Service Civique pour les récidivistes verrait le jour selon le rapport du député Éric Ciotti!

Publié le 21 juin 2011 par Zankerlud @zankerlud

Le Président de la République a été séduit du rapport du député des Alpes Maritimes, de Monsieur Éric Ciotti.

Un rapport pour les récidivistes adolescents qui verrait le jour au mois de Juillet, selon Nicolas Sarkozy. Effectivement, il faut aussi maintenant que nos prisons puissent souffler puis je dire, et mettre en place ce projet, afin que ces adolescents puissent faire un travail civique, et se réinsérer par la suite dans le monde du travail.

Cela concerne un noyau dure de 8000 Jeunes.

Premiers visés: les mineurs âgés de plus de 15 ans, condamnés en état de récidive légale (deux mêmes délits commis dans les cinq ans) ou de réitération (deux délits différents, par exemple, à plus de cinq ans d'intervalle). Les premiers sont environ 300 par an, les seconds 7500. Ces quelque 8000 jeunes au total représentent une sorte de «noyau dur» pour la justice et la police. Un vivier que la prison pourrait encore endurcir et auquel il faut proposer des solutions nouvelles.

Il faut les éloigner des quartiers.

«S'inspirant de l'expérience des Jeunes en équipe de travail (Jet) lancée au milieu des années 1980, le principe serait de provoquer un stage de rupture pour le jeune qui s'inscrit dans la spirale de la récidive», explique Éric Ciotti. Les «Jet» avaient été fondés par l'amiral Braque de la Perrière. Abandonnée par MAM en 2003, lorsqu'elle était à la Défense, cette formule pouvait agacer certains militaires qui estimaient parfois ne pas avoir épousé l'armée pour encadrer des délinquants. Mais depuis, les Établissements publics d'insertion de la défense (Epide) ont pris le relais, avec un public un peu moins remuant de jeunes en difficulté scolaire, sans qualification, parfois à la lisière de la délinquance. Et le système semble porter ses fruits. «Il faut en transposer les leçons pour favoriser l'insertion des profils plus durs», estime Éric Ciotti.

Il faut aussi un encadrement, pas forcément militaire mais avec des personnes du milieu tout en faisant du social et de la pédagogie et de la discipline et des respects de la République.

Je pense que ce rapport et cette idée est la bienvenue, afin de prendre en charge ces jeunes qui demandent une seconde chance, afin de retrouver aussi le chemin de l'emploi et d'une vie meilleure.

LZ


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Zankerlud 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte