Magazine Cinéma

Fanboys, critique

Publié le 02 août 2011 par Fredp @FredMyscreens

Fanboys, critique

Fans de Star Wars, la comédie la plus drôle de la galaxie lointaine, très lointaine sort maintenant en vidéo. En route pour un road-trip en vitesse lumière avec des Fanboys aussi déjantés qu’attachants.

Fanboys, critique
Cela faisait déjà un bon bout de temps que le film tournait dans les festivals et alimentait un bon petit bouche-à-oreille auprès des fans de Star Wars. Et pour cause puisque Fanboys narre l’histoire d’une bande de potes, fans de la trilogie originelle de George Lucas, qui feront tout pour entrer dans le Skywalker Ranch afin de voir l’Episode I de Star Wars avant tout le monde. S’en suit un petit road movie rempli de références à l’univers de Dark Vador et de guest-stars judicieusement exploitées.

Évidemment, la première question que l’on peut se poser quand on voit Fanboys, c’est de savoir si il est exclusivement réservé aux fans de Star Wars, si les références qui y sont glissées ne parleront qu’à eux ou si le film peut se regarder de manière intrinsèque pour ce qu’il est. La réponse est un peu des deux en fait. Car pour l’apprécier dans son ensemble, il vaut mieux connaitre les Star Wars. Il n’y a pas besoin d’en être un grand fan mais vu qu’il doit y avoir un gag ou un clin d’œil à chaque minute, si l’on connait la saga, on passe vraiment en bon moment, d’autant plus que l’on en découvre de nouveaux à chaque vision du film.

Fanboys, critique

Mais ce n’est pas pour autant qu’une personne n’est pas grande fan de Star Wars qu’elle ne passera pas un bon moment. Car ici les scénaristes et le réalisateur Kyle Newman ont tout de même réussi à dépasser le statut de fanboy pour conférer un film des émotions assez universelles sur l’amitié et ce que l’on est prêt à faire pour assouvir sa passion, peu importe ce qu’elle est. Du coup, menés par différents buts, les héros sont simplement humains, comme une bande de pote à laquelle on s’attache vraiment.

Fanboys, critique

Il faut dire que les acteurs sont tous assez familiers. On a tous connu celui qui va reprendre l’affaire familiale, celui qui est coincé chez ses parents, le fan absolu, … Et la troupe engagée fonctionne à merveille. Les interactions entre les personnages sont bien écrites, naviguant aisément entre pure comédie et émotion. Nous saluerons évidemment la touche sexy du casting représentée par Kristen Bell qui, en plus d’être le véritable leader du groupe, porte superbement la tenue de Leia.

Fanboys, critique

De leur garage jusqu’au Skywalker Ranch (dont le vide-ordure vous rappellera des souvenirs), la route est bien rythmée par des rencontres surprenantes (William Shatner, Carrie Fisher, Billy Dee Williams et bien d’autres) et des conflits qui ont toujours fait rage entre fans de Star Wars et fans de Star Trek, mais on retiendra aussi la très bonne idée de placer cela avant la sortie de l’Episode 1 et de se concentrer sur une émotion assez pure des fans pour la trilogie Lucas, sans limites, avant que la prélogie ne fasse débat. Nous n’aurons pas leur avis sur cet épisode car tout ce qui compte, c’est ce qu’ils ont vécu pour en arriver là, se rapprocher et d’une certaine manière, grandir en harmonie avec leur passion. Et par ce côté, les fans de Star Wars sont traités avec respect, loin du ridicule vers lequel peut facilement tendre ce type de film-hommage.

Fanboys, critique

Côté bonus sur ce dvd/blu-ray, si nous n’avons pas de vrai making of, on pourra tout de même noter quelles featurettes sympas et 6 scènes coupées. Mais c’est le documentaire The Power of th Force sur les fans de Star Wars juste avant la sortie de l’Episode 1 qui est intéressant pour capturer l’esprit de cette communauté. Et le must est court mais fort sympathique avec Carrie Ficher présentant ce qu’est Star Wars en français au moment de la sortie en 1977.

Fanboys, critique


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fredp 9140 partages Voir son blog

Magazines