Magazine Culture

"Par la cage des escaliers, mon ronflement signifiait : le Manoir, c'est moi !"

Par Spiritus
Saint-Pol-Roux, qui admirait Hugo, eut aussi son Hauteville House. Ce fut le Manoir du Boultous (puis de Cœcilian) que son rêve dressa contre le vent, orgueilleux palais du Verbe qu'ébranla souventefois le Grand-Kornoc, ce démon de l'Ouest.
"Mes murs s'ébrouent, leurs pierres cherchant en quelque sorte à retourner chez la carrière natale. On crie : maman ! dans chaque cadre de mortier. Je glapis : tenez bon ! du plus profond de la cave où, travesti en cent-de-bouteilles faisant un raffut de toutes les frayeurs avecque les gouttières et les girouettes, je piaille, je grince, j'ahane et, ma foi ! je bêle par chaque fissure du Manoir effaré qui doit paraître de carton-pâte aux guetteurs du sémaphore et faire s'esclaffer de rire l'Océan par tous ses coquillages.
Qu'on est donc peu d'être Manoir !"
("Le Grand Kornoc" [novembre 1905], in Idéoréalités, Rougerie, 1987)
Le Magnifique savait habiter les lieux et les animer. Le Manoir devint sa demeure irrévocable. Les destins de l'homme et de son habitation furent intimement liés, on le sait. Saint-Pol-Roux ne put, malgré son désir - après la première guerre -, la quitter.
La seconde guerre émietta l’œuvre et les murs qui la protégeaient.

Soixante-dix ans après, les éléments continuent de balayer les ruines et d'effacer le rêve de pierre du Magnifique. Quelque jour prochain, nous nous réveillerons sur la dune, face à l'océan, et nous ne trouverons plus qu'une stèle érodée, comme un point final à la longue phrase lithique composée par les menhirs de Lagatjar il y a plusieurs milliers d'années, une stèle où, notre doigt, difficilement, lira le nom de Saint-Pol-Roux.
Illustrations : 1. Plan du Manoir dessiné par Saint-Pol-Roux, conservé à la BM de Châteaulin - 2. Carte postale représentant le Manoir (face océan) avant 1910 - 3. Carte postale représentant le Manoir (face terre) dans les années 1920 - 4. Photographie du Manoir prise dans les années 1950 (merci à l'ami D. B. qui nous la communiqua et qui nous inspira ce billet triste) - 5. Photographie du Manoir prise en août 2011 par l'auteur.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Spiritus 452 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines