Magazine Cinéma

Critique cinéma : La Grotte des rêves perdus

Publié le 30 août 2011 par Nivrae @nivrae

Critique cinéma : La Grotte des rêves perdus

La Grotte des rêves perdus (Cave Of Forgotten Dreams) est le nouveau film de Werner Herzog (Bad Lieutenant : Escale à la Nouvelle-Orléans, Encounters at the End of the World). Ce documentaire sortira le 31 août 2011 en salle et en 3D.

Synopsis : C’est une grotte immense, protégée du monde depuis 20 000 ans parce que le plafond de son entrée s’est effondré. C’est un sanctuaire incrusté de cristaux et rempli de restes pétrifiés de mammifères géants de la période glaciaire. Pourtant, ce n’est pas le seul trésor que ce lieu unique au monde avait à nous offrir…
En 1994, au sud de la France, les scientifiques qui ont découvert la grotte sont tombés, ébahis, face à des centaines de peintures rupestres, des œuvres d’art spectaculaires réalisées il y a plus de 30 000 ans – presque deux fois plus vieilles que les peintures rupestres les plus anciennes découvertes jusqu’alors. Ces dessins, ces œuvres, ces témoignages exceptionnels ont été créés à l’époque où les hommes de Neandertal parcouraient encore la terre, en un temps où les ours des cavernes, les mammouths et les lions étaient les espèces dominantes sur notre continent.
Depuis, seules quelques très rares personnes ont été autorisées à pénétrer dans la grotte, et ses chefs-d’œuvre sont restés à l’abri des regards – jusqu’à ce que Werner Herzog obtienne l’autorisation d’y réaliser un documentaire d’exception. Avec ses caméras 3D, Herzog a capté toute la beauté de ces merveilles dans l’un des sites les plus grandioses qui soit. Dans un saisissant voyage visuel, Herzog nous entraîne à à la rencontre de nos très lointains ancêtres, à la découverte de la naissance de l’art, de la symbolique puissante des lieux et des étranges personnes qui vivent aujourd’hui dans les environs.

Casting : Werner Herzog, Dominique Baffier, Jean Clottes et beaucoup d’autres (spécialistes, cameraman, …)

Critique cinéma : La Grotte des rêves perdus

Visiter la grotte Chauvet … quelque chose qui n’arrivera qu’à très peu de personne dans sa vie. Cette grotte est fermée au public depuis plusieurs années pour éviter la catastrophe de Lascaux (développement de champignons, dégradation des peintures, …) d’ici quelques années on aura le droit à une reproduction mais jamais surement vous ne mettrait les pieds dans cette magnifique grotte.

La Grotte des rêves perdus vous permettra tout de même de plonger dans cet univers vieux de plus de 30000 ans (plus vieux que Lascaux) en 3D.

La 3D est plutôt un bon choix même si le tournage n’a pas été simplifié du coup. Elle permet de découvrir les reliefs des parois et du coup les effets produits par la surface de la pierre sur les dessins. La 3D montre aussi la profondeur impressionnante de la grotte. L’immersion et le réalisme est donc plus qu’appréciable.

Ce film est une balade au milieu d’un univers fantastique, au milieu d’oeuvres magnifiques disposées avec choix et goût sur les parois de la grotte. Un instant plein d’émotion pour ces premières images. On aimerait être à la place de cette équipe de tournage (la première à pénétrer ces lieux), pouvoir admirer de ces yeux directement les traces de mains, les chevaux, les rhinocéros…

Critique cinéma : La Grotte des rêves perdus

Cette balade est splendide, étonnante et envoûtante. La musique qui entoure les images manque un peu de peps et du coup on aurait tendance à certains instants de plonger un peu trop vite dans ses rêves perdus.

Les images de la grotte sont agrémentées d’interview des scientifiques travaillant sur cette grottes (quelques petites semaines par an) et permettent de mieux comprendre comme ce bijou a pu rester en aussi bon état depuis tout ce temps.

Je retiendrai longtemps ces images dans ma tête, en particulier le panneau des chevaux et les traces de mains avec le petit doigt tordu … les crânes d’animaux super vieux aussi et la figure cachée « toison de femme/bison ».

Ce film est un voyage visuel magique et merveilleux, même si parfois on pique un peu du nez à cause du défilement lent des images c’est tout de même magnifique.

Ma note : 8/10 très très belles images

Public: Tout public

Info : le film n’est pas français mais certains intervenant le sont… et ils ont un sacré accent :)

Bande Annonce :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nivrae 3273 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines