Magazine Sport

Interview : Francesco Zangarini (Rollerblade)

Publié le 25 février 2008 par Alexandre Chartier
Franceso Zangarini a été l'un des principaux protagonistes de la World Inline Cup ces quatre dernières années. Il est plusieurs fois rentré dans le top 5 des classements, aidant son leader, Massimiliano Presti à remporter la coupe en 2004. Après plusieurs saison aux côtés de "Massi", Francesco a décidé de changer d'équipe et démarre une nouvelle saison au sein de la formation Rollerblade World...

"J'espère simplement que l'équipe gagnera autant de courses que possible"

Interview : Francesco Zangarini (Rollerblade) Il rejoint l'équipe accompagné de l'un de ses coéquipiers et compatriotes : Luca Saggiorato. Dans cette interview, Francesco nous parle de ses objectifs et de ses sensations à quelques mois du début de la saison.

Buongiorno Francesco. Tu fais partie des 5 nouveaux venus au sein de l'équipe Rollerblade World pour l'année 2008. Cela veut-il dire que les anciens vont devoir s'adapter aux nouveaux ?

Je sais que l'état d'esprit de l'équipe Rollerblade World est le bon pour remporter autant d'épreuves que possible, pour rendre les courses intéressantes et pas ennuyeuses. Je pense que je n'aurai pas de problèmes à m'adapter. De plus, la présence de Luca Saggiorato dans la même équipe est un avantage réel pour chacun d'entre nous. Je suis également content de patiner avec lui parce que nous sommes de grands amis et que nous nous connaissons très bien.

Ce n'est pas la première fois que tu changes d'équipe...

Oui, j'ai changé de nombreuses fois mais les personnes qui composaient ces équipes étaient souvent les mêmes : Luca Saggiorato, Massimiliano et Luca Presi, moi...
Je pense que c'était un peu l'aventure avec au moins deux teams. Mon passage chez Fila fut une grande expérience car il s'agissait de ma première équipe de World Inline Cup. Cela impliquait une nouvelle façon de courir.
L'autre aventure fut celle avec Bont International en 2005 : j'avais beaucoup plus de responsabilités après le titre de champion du Monde.
Désormais, avoir à patiner contre Massi dans une autre équipe ne sera jamais une bonne chose mais ça sera un challenge intéressant ainsi qu'une source de motivation.
J'ai essayé d'apprendre autant de choses que possible de lui : comment courir un marathon par exemple. J'espère avoir compris beaucoup de choses parce qu'on ne roulera plus ensemble. Maintenant je dois essayer de le battre et non plus l'aider.

Finalement, qu'est ce qui ne changera pas pour toi ?

Heureusement, ma vie personnelle ne changera pas parce que je vais rester, vivre et m'entraîner dans ma ville de résidence, comme toujours. Je ne changera donc pas mes habitudes. C'est très important pour moi.

Franceso, que fais-tu actuellement ? Quel genre de préparation as-tu ptévu pour la saison à venir ?

Habituellement, je démarre la saison d'hiver en novembre en faisant des courses indoor sur piste, mais aussi de l'endurance ainsi qu'un peu de musculation pour les jambes. Puis, j'essaie de m'entraîner toute la saison en vitesse, en endurance et en résistance avec des séances comportant du travail en fractionné et des tours lancés.

Certaines choses changeront certainement du fait qu'il n'y aura probablement pas un qu'un seul leader au sein du team Rollerblade World : Est-ce une perspective qui te convient ?

Bien sûr, le niveau des marathons ne cesse de monter. Avoir un seul leader n'est pas si facile. Je pense qu'il est préférable d'avoir de nombreux patineurs de niveau qui pourraient potentiellement avoir une chance de gagner, tout comme l'a l'équipe Rollerblade.
Quand j'étais plus jeune, je voulais simplement remporter quelques courses, mais quand j'ai commencer à rouler pour une équipe évoluant en WIC, j'ai également appris à être un bon coéquipier. Gagner est un challenge collectif et pas simplement un challenge individuel. Vous pouvez être heureux en remporter une victoire personnelle ou une victoire en tant que coéquipier.

2007 n'a pas été ta meilleure saison, puis-je te demander pourquoi ?

2007 a été la pire saison de ces dernières années. J'ai eu quelques pépins physiques et je n'ai pas été très chanceux. Je ne comprends pas pourquoi mais maintenant, ça m'est égal. Je veux juste m'entraîner dur pour 2008 et prouver à moi et aux autres que je peux être un des meilleurs patineurs du monde.

Nous commençons une nouvelle année : que peux-t-on vous souhaiter à toi et ton équipe ?

J'espère que le team Rollerblade World gagnera autant de courses que possible et que je serai l'un des artisans de ces victoires ! Pour ce qui est des championnats du Monde, je veux essayer de remporter le titre qui me manque depuis 2004.

Maintenant que les roues de 110 mm sont autorisées, penses-tu que la vitesse sera plus élevée sur les marathons ?

J'ai testé les 110 mm. Ce n'est pas si bon que cela pour tous les circuits. Bien sûr, la vitesse peut être plus élevée, mais il faut plus de puissance lors de la poussée. Quand vous êtes fatigué, cela ne vous êtes pas plus, c'est surtout une masse supplémentaire à mouvoir.

Il devrait y avoir potentiellement 5 courses en Asie cette saison ainsi que quelques autres aux Pays-Bas et en Italie. Sachant que beaucoup de patineurs viennent de différents pays asiatiques, du Nord et de l'Est de l'Europe, est-ce une bonne nouvelle pour notre sport ?

Le développement du roller en Asie a été impressionnant ces dernières années, alors que les choses stagnaient en Europe. Je sais qu'il va y avoir un nouveau président à la tête de l'organisation de la WIC mais je ne sais pas si cela va changer quelque chose. J'espère, parce beaucoup d'équipes et de budgets diminuent. S'ils ne changent rien, je pense que la WIC mourra.

Meilleures performances en 2007

3ème à la WIC de Mayence
5ème à la WIC de Sursee
13ème à la WIC de Berlin
17ème à la WIC de Séoul

Liens utiles

Interview de Laura Lardani (Anglais - Site TeamRollerblade)
Interview de Laura Lardani (français- rollerenligne.com)
Interview de Jana Gegner
Interview de Catherine Penan sur le site de Rollerblade (Anglais)
Interview de Catherine Penan sur rollerenligne.com
Galerie photo de Catherine Penan sur le site de Rollerblade Texte : Vincent Esnault
Photos : Rollerblade
Traduit par : Alfathor
Avec l'aimable autorisation de Rollerblade

Article écrit par Vincent Esnault
Publié le 26/02/2008 | Lu 130 fois Interview : Francesco Zangarini (Rollerblade) Il rejoint l'équipe accompagné de l'un de ses coéquipiers et compatriotes : Luca Saggiorato. Dans cette interview, Francesco nous parle de ses objectifs et de ses sensations à quelques mois du début de la saison.

Buongiorno Francesco. Tu fais partie des 5 nouveaux venus au sein de l'équipe Rollerblade World pour l'année 2008. Cela veut-il dire que les anciens vont devoir s'adapter aux nouveaux ?

Je sais que l'état d'esprit de l'équipe Rollerblade World est le bon pour remporter autant d'épreuves que possible, pour rendre les courses intéressantes et pas ennuyeuses. Je pense que je n'aurai pas de problèmes à m'adapter. De plus, la présence de Luca Saggiorato dans la même équipe est un avantage réel pour chacun d'entre nous. Je suis également content de patiner avec lui parce que nous sommes de grands amis et que nous nous connaissons très bien.

Ce n'est pas la première fois que tu changes d'équipe...

Oui, j'ai changé de nombreuses fois mais les personnes qui composaient ces équipes étaient souvent les mêmes : Luca Saggiorato, Massimiliano et Luca Presi, moi...
Je pense que c'était un peu l'aventure avec au moins deux teams. Mon passage chez Fila fut une grande expérience car il s'agissait de ma première équipe de World Inline Cup. Cela impliquait une nouvelle façon de courir.
L'autre aventure fut celle avec Bont International en 2005 : j'avais beaucoup plus de responsabilités après le titre de champion du Monde.
Désormais, avoir à patiner contre Massi dans une autre équipe ne sera jamais une bonne chose mais ça sera un challenge intéressant ainsi qu'une source de motivation.
J'ai essayé d'apprendre autant de choses que possible de lui : comment courir un marathon par exemple. J'espère avoir compris beaucoup de choses parce qu'on ne roulera plus ensemble. Maintenant je dois essayer de le battre et non plus l'aider.

Finalement, qu'est ce qui ne changera pas pour toi ?

Heureusement, ma vie personnelle ne changera pas parce que je vais rester, vivre et m'entraîner dans ma ville de résidence, comme toujours. Je ne changera donc pas mes habitudes. C'est très important pour moi.

Franceso, que fais-tu actuellement ? Quel genre de préparation as-tu ptévu pour la saison à venir ?

Habituellement, je démarre la saison d'hiver en novembre en faisant des courses indoor sur piste, mais aussi de l'endurance ainsi qu'un peu de musculation pour les jambes. Puis, j'essaie de m'entraîner toute la saison en vitesse, en endurance et en résistance avec des séances comportant du travail en fractionné et des tours lancés.

Certaines choses changeront certainement du fait qu'il n'y aura probablement pas un qu'un seul leader au sein du team Rollerblade World : Est-ce une perspective qui te convient ?

Bien sûr, le niveau des marathons ne cesse de monter. Avoir un seul leader n'est pas si facile. Je pense qu'il est préférable d'avoir de nombreux patineurs de niveau qui pourraient potentiellement avoir une chance de gagner, tout comme l'a l'équipe Rollerblade.
Quand j'étais plus jeune, je voulais simplement remporter quelques courses, mais quand j'ai commencer à rouler pour une équipe évoluant en WIC, j'ai également appris à être un bon coéquipier. Gagner est un challenge collectif et pas simplement un challenge individuel. Vous pouvez être heureux en remporter une victoire personnelle ou une victoire en tant que coéquipier.

2007 n'a pas été ta meilleure saison, puis-je te demander pourquoi ?

2007 a été la pire saison de ces dernières années. J'ai eu quelques pépins physiques et je n'ai pas été très chanceux. Je ne comprends pas pourquoi mais maintenant, ça m'est égal. Je veux juste m'entraîner dur pour 2008 et prouver à moi et aux autres que je peux être un des meilleurs patineurs du monde.

Nous commençons une nouvelle année : que peux-t-on vous souhaiter à toi et ton équipe ?

J'espère que le team Rollerblade World gagnera autant de courses que possible et que je serai l'un des artisans de ces victoires ! Pour ce qui est des championnats du Monde, je veux essayer de remporter le titre qui me manque depuis 2004.

Maintenant que les roues de 110 mm sont autorisées, penses-tu que la vitesse sera plus élevée sur les marathons ?

J'ai testé les 110 mm. Ce n'est pas si bon que cela pour tous les circuits. Bien sûr, la vitesse peut être plus élevée, mais il faut plus de puissance lors de la poussée. Quand vous êtes fatigué, cela ne vous êtes pas plus, c'est surtout une masse supplémentaire à mouvoir.

Il devrait y avoir potentiellement 5 courses en Asie cette saison ainsi que quelques autres aux Pays-Bas et en Italie. Sachant que beaucoup de patineurs viennent de différents pays asiatiques, du Nord et de l'Est de l'Europe, est-ce une bonne nouvelle pour notre sport ?

Le développement du roller en Asie a été impressionnant ces dernières années, alors que les choses stagnaient en Europe. Je sais qu'il va y avoir un nouveau président à la tête de l'organisation de la WIC mais je ne sais pas si cela va changer quelque chose. J'espère, parce beaucoup d'équipes et de budgets diminuent. S'ils ne changent rien, je pense que la WIC mourra.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Interview : Nicolas Iten (Rollerblade)

    En 2007, le patineur Suisse Nicolas Iten fut le premier et le dernier vainqueur d'une étape de la World Inline Cup ! Il a en effet remporté les courses de... Lire la suite

    Par  Alexandre Chartier
    SPORT, SPORTS DE GLISSE
  • Interview : Luca Saggiorato (Rollerblade)

    Avec trois victoires et une seconde place lors la saison dernière sur le circuit WIC, Luca Saggiorato rentre dans le cercle des patineurs les plus titrés de... Lire la suite

    Par  Alexandre Chartier
    SPORT, SPORTS DE GLISSE
  • World Team Rollerblade 2008

    La marque Rollerblade a toujours trouvé au sein de son équipe de vitesse des colombiens, des français, des néo-zélandais. En 2008, le bleu azur prédominera sur... Lire la suite

    Par  Alexandre Chartier
    SPORT, SPORTS DE GLISSE
  • Team Rollerblade France 2008

    Le Team Rollerblade France se composera en 2008 de Julien et Adrien Despaux, ainsi que de Maxime Provost. Ils tenteront de monter sur les podium des Marathons e... Lire la suite

    Par  Alexandre Chartier
    SPORT, SPORTS DE GLISSE
  • Rapprochement de Luigino et Rollerblade

    Il semblerait que l'on assiste à un rapprochement entre les firmes Rollerblade et Luigino sur le segment de la chaussure de vitesse. Les deux marques travaillen... Lire la suite

    Par  Alexandre Chartier
    SPORT, SPORTS DE GLISSE
  • Interview : Pierre LAURENT

    Roller91.fr a interviewé Pierre LAURENT, notre nouveau champion d’Europe Essonnien à son retour de Slagelse (Danemark). Relire notre article précédent :... Lire la suite

    Par  Roller91
    SPORT, SPORTS DE GLISSE
  • Gammes freeride Rollerblade 2009

    Voici en exclusivité quelques images des produits freeride de la marque Rollerblade pour l'année 2009. On constate l'arrivée d'un petit nouveau, le fusion qui... Lire la suite

    Par  Alexandre Chartier
    SPORT, SPORTS DE GLISSE

A propos de l’auteur


Alexandre Chartier 196 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog